RÉSEAU ÉCOLE BRETAGNE (REB)

Le Réseau École Bretagne (REB) est une équipe dont les membres constitués en ingénierie coopérative proviennent pour la plupart de diverses écoles de Bretagne (Côte d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine), des services académiques bretons, et de l’ESPE de Bretagne. Il travaillait comme groupe de recherche au sein du CREAD avant de se constituer en LÉA. En 2013-2014, il regroupe 25 membres.

La recherche que le groupe met en oeuvre se déroule à l’école primaire en français et en mathématiques, et se donne quatre principaux objectifs :

i) L’étude collective (professeurs, formateurs et chercheurs) des savoirs pour l’élaboration d’ingénieries coopératives, dans la reproblématisation des dispositifs de lesson studies anglo-saxonnes et asiatiques ;

ii) le travail spécifique de la question des élèves moins avancés ;

iii) l’évaluation de l’équité et de l’efficacité de tels dispositifs ;

iv) L’élaboration et l’évaluation, notamment dans une démarche quasi-expérimentale, de progressions sur la longue durée.

Le groupe est actuellement constitué de 3 sous-groupes, qui travaillent dans les dimensions suivantes : le jeu des trésors en maternelle ; l’anticipation comme modalité de différenciation, en particulier à travers l’étude des fables de La Fontaine ; la recherche ACE (Arithmétique et Compréhension à l’École élémentaire).

Les résultats obtenus les premières années ont montré les effets et le potentiel portés par l’étude collective dans le cadre des sous-groupes. Le travail porte actuellement, en particulier, sur la conception, la mise en oeuvre et l’étude du fonctionnement de « situations-prototypes ». Les dispositifs dont l’efficacité aura été avérée ont vocation à passer du stade de prototype à une diffusion plus large, soutenue par la formation des professeurs dans la logique des « lesson studies ». Dans cette perspective, le groupe vise la production de modules M@gistere.

L’action se concrétise également par la mise en recherche académique de professeurs et formateurs du groupe, et par l’élaboration de collaborations nationales et internationales.

Certaines productions du groupe

Un ouvrage théorique publié (Le sens du Savoir, De Boeck, par G. Sensevy)

Des articles dans des revues à comité de lecture international, en particulier, récemment, un article proposant une élaboration spécifique du concept d’ingénierie coopérative :

Sensevy, G., Forest, D., Quilio, S. & Morales, G. (2013). Cooperative engineering as a specific design-based research. ZDM, The International Journal on Mathematics Education, 45(7), 1031-1043

Des communications en colloque international.

Un DVD (en lien avec le projet européen S-TEAM) portant sur Le jeu des trésors, destiné à la formation des chercheurs. Une version destinée à la formation des professeurs est en cours.

Un ouvrage destiné à la formation, en préparation, sur les savoirs travaillés au sein des ingénieries coopératives.

L’élaboration en cours d’un site internet destiné à la formation pour chacun des trois sous-groupes du projet, qui devrait se concrétiser sous la forme de modules M@gister pour la décembre 2014.

Certains résultats scientifiques

Le travail du groupe a permis plusieurs avancées qu’on peut résumer comme suit.

1) Une meilleure compréhension de la manière dont les savoirs peuvent et doivent s’actualiser au sein de dispositifs didactiques.

2) Une meilleure compréhension de la manière dont les savoirs, au sein de ces dispositifs, peuvent donner leur forme aux gestes d’enseignement.

3) Une conceptualisation de nouvelles formes d’ingénieries, appelées ingénieries coopératives, fondées sur un principe de symétrie entre professeurs et chercheurs.

4) La contribution au développement d’une théorisation didactique, la théorie de l’action conjointe en didactique.

5) La contribution à la prise en compte de la longue durée au sein des théorisations didactiques, et dans le concret des dispositifs et des gestes.

6)  La production de ressources fondées sur ces résultats, en particulier à travers le concept de système-hybride texte-images, produit en relation avec la Structure Fédérative de Recherche ViSA.

//


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.