Recherche de partenaire pour un LéA sur les compétences sociales et émotionnelles dans l’académie de Besançon

Dans le cadre de la réforme des lycées professionnels, l’Académie de Besançon  souhaite s’engager dans une recherche action sur les compétences sociales et émotionnelles développées par les jeunes au sein de l’École et hors l’École. Le développement de ces compétences et leur évaluation permettront de construire de nouveaux gestes et postures de la communauté éducative.

Depuis plusieurs années, l’approche par compétences représente un enjeu dans le paysage scolaire mais également dans le monde professionnel qui offre de nombreux panels de compétences sociales ou émotionnelles dites du XXIème siècle. Si les savoirs disciplinaires ont fait l’objet de nombreuses réflexions au sein de l’Education Nationale, notamment dans leurs contenus avec une volonté de s’attacher à des savoirs fondamentaux utilisés de manière transversale ou à des savoir-faire correspondant à l’évolution du monde professionnel, la question des savoir-être demeure en suspens.

Au sein de l’Académie de Besançon,  la possibilité de valider numériquement des compétences (au travers du support Open badge), autres que celles validées par les diplômes, mais permettant de s’insérer professionnellement et socialement est investie par des services différents : CFA, GRETA, Laboratoires de la persévérance scolaire , PARDIE ; qui organise La journée académique de l’innovation : cette journée interrogera la globalité de l’élève, où interviendra notamment Madame GAUSSEL, chargée d’étude et de recherche  au service Veille et Analyses de l’IFÉ). Mais elle soulève nombre de questions : Qui certifie ? Quelles compétences ? Quels contenus et critères ? Quelles situations (pédagogiques, éducatives ou personnelles) pour valider ces compétences ? Quelle valeur pour cette certification dans le monde du travail ?

C’est principalement sur la détermination de ces compétences sociales et émotionnelles, et leurs contenus que l’accompagnement des chercheurs serait souhaité. Cette recherche-action serait un premier pas vers une autre forme de validation des acquis des élèves en cohérence et en continuité avec le socle commun de compétences, s’inscrivant dans une logique de formation tout au long de la vie.

Un COPIL constitué par différents acteurs, CARDIE, collège des inspecteurs des lycées professionnels, CFA Académique, GRETA, personnels de direction, Laboratoires de la persévérance scolaire, chefs d’entreprise, et chercheur(s), permettra de mener une réflexion collégiale et plurielle, s’appuyant sur des expertises complémentaires. Des journées d’études et de travail (deux à trois par an), organisées de manière dynamique et coopérative, réuniront les acteurs de terrain des différents services impliqués. Ces temps d’échanges et de co-construction nourriront le travail du COPIL, permettront une implication de tous et assureront la diffusion du projet.  Une certification des compétences sociales et émotionnelles validée et reconnue par l’École et par le monde professionnel, reposant sur la construction d’un outil opérationnel et transparent est l’objectif visé à moyen et plus long terme.

Si vous êtes intéressé.e par ce projet de LéA, contacter rapidement l’adresse lea.ife@ens-lyon.fr !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.