Séminaire de rentrée 2013 : atelier « Journée locale des LéA »

Photo 018Le thème de cet atelier était l’organisation d’une journée nationale des LéA organisée au niveau local, une sorte de « journée des voisins des LéA ». Des propositions ont été faites par Brigitte Gruson et Luc Trouche pour ouvrir la réflexion de l’ensemble des participants.
Les objectifs d’une telle journée seraient :
• Améliorer la visibilité du dispositif LéA au niveau local, régional
• Diffuser, mettre à l’épreuve, soumettre à la critique et enrichir les résultats de/s recherche/s en cours d’élaboration
• Renforcer les liens avec les partenaires existants et initier de nouveaux partenariats
• Dynamiser le réseau local des LéA
Cette journée serait un moment où les LéA se mobilisent en même temps, où il se passe quelque chose dans chacun des LéA. Pour la première année, cela pourrait être une manifestation par région, une exposition, par exemple.
Cette initiative permettrait de faire connaître le travail des LéA dans tout le réseau associatif qui nourrit et est nourri par l’établissement, en mettant en avant lors de cette journée ce qui fait un LéA, en quoi on est un LéA et ce que la structure LéA peut apporter aux différents acteurs de l’établissement
Ce serait l’occasion d’ouvrir les LéA vers l’extérieur, peut-être vers les équipes disciplinaires à l’échelle du bassin d’enseignement. Une journée des LéA , axée sur un thème fédérateur comme la réussite éducative, pourrait également mobiliser les partenaires institutionnels (DASEN, CARDIE, IPR…).

Cette journée devrait être un temps fort de communication, qui permettrait aussi d’avancer dans la diffusion des ressources, en s’intégrant dans le processus de construction des LéA.

L’atelier a permis d’identifier les nombreuses questions posées par ce projet de journée locale des LéA.
L’organisation de cette journée varierait beaucoup en fonction du LéA (un établissement isolé ou un réseau, en milieu scolaire ou non…) et des publics visés (enseignants, élèves, partenaires institutionnels…). Il apparaît donc nécessaire d’affiner les objectifs de forme et de fond de la journée en fonction de la nature du LéA et  des publics que l’on veut atteindre.

Un autre problème serait de déterminer quand organiser ce type journée, en tenant compte des différents calendriers scolaires des zones où sont implantés les LéA. La questions des moyens budgétaires et logistiques nécessaires à l’organisation d’une telle journée devrait aussi être prise en compte.

Par ailleurs, certains LéA ont déjà organisé ou prévu d’organiser des actions locales : la journée forum du LéA Côte d’Or, qui rassemble tous les acteurs du LéA ; un séminaire auquel sont invités les IPR, pour le LéA Gustave Eiffel et le LéA Joliot-Curie ; une journée académique à l’ESPE de Bretagne. Certains LéA vont également être présents lors des Journées académiques ou nationales de l’innovation.

Ainsi le projet d’une journée locale des LéA n’est pas maintenu pour cette année scolaire. La réflexion  se poursuit cependant sur le forum du site des LéA, pour organiser des actions locales coordonnées au niveau national.


Véronique Heili

Professeur d'espagnol au lycée Germaine Tillion de Sain Bel (69), je suis en demi-poste à l'IFE. Je suis également membre du comité de pilotage des LéA.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.