Séminaire de rentrée 2013 – suite


Photo 018
Pour la troisième année, les représentants des LéA se sont retrouvés lors de leur séminaire de rentrée du 2 octobre 2013. Le réseau accueille cette année 6 nouveaux LéA : l’ École d’application Trois-Maisons de Nancy, le Collège Garcia Lorca de Créteil, le Collège Eugène Nonnon de Guyane, le Réseau ECLAIR Louis Nucera de Nice, le Pôle e-Tice de l’ESPE Lorraine et le Réseau du Goût. Une soixantaine de participants étaient réunis: correspondants LéA, correspondants IFÉ, personnels de direction, enseignants associés, CARDIE… issus de 24 LéA sur les 30 que compte aujourd’hui le réseau.

Après les introductions de Michel Lussault, directeur de l’IFÉ et de Réjane Monod-Ansaldi, coordonnatrice du réseau, Brigitte Darchy-Koechlin, du DRDIE, a présenté le dispositif M@gistère auquel les LéA sont appelés à contribuer.

La journée était ensuite organisée en ateliers. Dans la continuité de son intervention en réunion plénière, Brigitte Darchy-Koechlin a animé un atelier M@gistère. Avec Fabienne Federini, de la DGESCO, les participants ont travaillé sur les conventions et les questions institutionnelles. Un troisième atelier était consacré à l’organisation d’une journée nationale des LéA à l’échelle locale.

En parallèle, chacun a pu se familiariser avec les nouveaux outils de communication des LéA, le site et le blog (encore un grand merci à Ghita Benotmane et à Benjamin Abrial!) tandis que des ateliers d’échanges ont permis d’aborder de façon plus informelle des questions qui se posent dans le fonctionnement pratique des LéA.

Les comptes-rendus de ces différents ateliers vont faire l’objet de billets spécifiques.


Véronique Heili

Professeur d'espagnol au lycée Germaine Tillion de Sain Bel (69), je suis en demi-poste à l'IFE. Je suis également membre du comité de pilotage des LéA.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.