Notre COPIL de Juillet – LéA collège Gérard Philippe de Niort

I – BILAN DE L’ANNÉE 2017-2018

 

A – ACTIONS DE RECHERCHE MENÉES EN 2017-2018

1. Questionnaire sur la motivation scolaire soumis aux élèves de 3ème

Poursuite de l’expérimentation initiée en 2015-2016 au collège Gérard Philipe. Cette année, nous déplorons que seules 4 classes sur 5 aient pu participer. Le nombre d’élèves par classe était satisfaisant. Une remarque sur les questionnaires : les questions à la fin concernant la profession des parents ont déstabilisé de nombreux élèves ou les ont mis en situation délicate au regard de leur histoire personnelle.

2. Finalisation de la vidéo de la « main levée »

La vidéo est montée ; elle a été transmise à M. Goudeau qui doit la regarder pendant l’été avec J.C. Croizet et faire d’éventuels retours à M. Meunier pour amélioration.

3. Intervention collective sur la difficulté Mme Autin est venue au collège le mardi 12 juin pour filmer les élèves lors d’une expérience de déessentialisation de la difficulté. 4 classes de 6ème ont participé à cette action de recherche.

4. Capsules vidéos sur la variété des pratiques d’évaluation

Jérôme Andrade, de l’équipe du CARDIE, ainsi que Mmes Dutois, Fontaine, Evrard, Lemaire et Ziégler ont réalisé de courtes capsules vidéos (de 4 minutes environ) pour mettre en image la diversité des évaluations pratiquées dans l’établissement. Ces capsules sont à destination des formations initiales et continues. Elles seront certainement mises à profit lors de la formation nationale sur l’évaluation préparée par l’IFé pour le début de l’année 2019. Se posent maintenant les questions suivantes : Quel sera le moyen de diffusion, de partage ? Sur quelle plateforme ou quel site seront-elles stockées ? Mme Gaschard précise à cette occasion qu’il existe un Padlet dédié à notre réseau Éclore qui peut-être alimenté, en accès par l’intranet académique. Justement, un des axes de travail du réseau Éclore concerne les pratiques d’évaluation. Les vidéos pourraient y être référencées.

5. Tutorat des élèves en grande difficulté et décrocheurs L’espoir de mettre en place ce dispositif spécifique, en lien direct avec les problématiques de l’établissement et celles des chercheurs dans le cadre du LéA, s’est envolé avec le refus d’une dotation spécifique de seulement 3 heures postes. Les enseignants du collège le déplorent.

6. Vidéos de témoignages d’élèves-comédiens Le projet toujours en attente pour le moment.

7. Projet CROSSCUT Eramus + sur l’interdisciplinarité

Le LéA poursuit son engagement dans le projet CROSSCUT, projet européen sur l’interdisciplinarité. Mmes Dutois, Lemaire et Fontaine se sont rendues à Lyon au mois de novembre dernier pour assister aux premiers retours. La deuxième étape, phase de test de la plateforme en ligne, a manifestement pris un peu de retard. Nous attendons les instructions de Mme Reverdy de l’IFé pour poursuivre.

 

B – INNOVATION DES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES

1. Partage du référentiel LUnE Le partage du référentiel unique de l’élève LUnE avec quelques écoles du secteur a bien avancé : une demi-journée déjà réalisée pour la prise en main de SACoche par les écoles et l’accompagnement pour entrer dans la « philosophie » transversale du référentiel.

2. Neurosciences avec M. Dominique Bellec

Depuis maintenant 3 ans, 8 enseignants du collège (Mmes Vinatier et Ziégler en Lettres, MM. Boyer et Renaud en Histoire-Géographie-EMC, Mme Lemaire et M. Simonet en Mathématiques, Mme Babineau en SVT et Mme Rolland en Physique-Chimie) suivent avec M. Dominique Bellec, enseignant-chercheur, docteur en psychologie cognitive, conseiller et formateur en développement d’environnement d’apprentissage, une formation liée aux neurosciences, à la psychologie expérimentale et à leur mise en pratique dans le collège. Dans le cadre de cet accompagnement, l’équipe souhaite se mobiliser pour intégrer l’écriture sous ses différentes formes comme une pièce fondamentale de l’acquisition des connaissances chez les élèves. L’équipe « neurosciences » du collège, emmenée par Mme Rolland et M. Dominique Bellec, a travaillé en 2017-2018 à la mise en place d’une formation initiale d’une quinzaine d’heures à destination de tous les élèves de 6ème pour que chacun commence en entrant au collège à écrire pour mieux apprendre. Cette formation sera dispensée à toutes les classes par demi-groupe dans le cadre de l’AP 2018-2019 : elle inclut le plan annuel de formation, les plans de séance et les exercices d’apprentissage.

 

C – PARTAGE D’EXPÉRIENCE ET DE PRATIQUES

• Participation à l’émission « Le Micro est dans la classe », sur Kadékol

Le collège Gérard Philipe de Niort a participé au mois de janvier à l’émission « Le Micro est dans la classe », émission de Florence Sauvebois pour Kadékol, la webradio de l’IFE. L’émission est en ligne depuis le mois de mars : http://ife.ens-lyon.fr/kadekol/lmdlc/episode-7

• Participation aux journées de l’Innovation

Le collège Gérard Philipe de Niort a participé au séminaire académique de l’Innovation à Poitiers : http://ww2.ac-poitiers.fr/meip/spip.php?article363 et https://padlet.com/Equipe_CARDIE_POITIERS/CLG_Gerard_Philipe_NIORT

Le collège a été pour la troisième fois sélectionné dans le top 30 des actions innovantes nationales pour le projet « Changer de regard » du LéA. La présentation est consultable sur le site du collège ou directement à l’adresse suivante : https://www.youtube.com/watchv=KF6GWJp1nOs&index=36&list=PLZ9ltl6fuSwkymo2JF8-33rCE_t0Jt7fY

• Accompagnement d’équipes et voyages pédagogiques Mme Fontaine, coordinatrice de l’innovation et de l’expérimentation dans l’établissement, a accueilli deux collègues de La Tremblade en anglais. Cette année encore, le nombre de voyages pédagogiques a été étonnamment assez restreint. Cela s’explique sans doute par le fait que le CARDIE accompagne lui-même les établissements en réflexion sur le travail des compétences et l’abandon de l’évaluation chiffrée. D’ailleurs, dans ce cadre, Cécile Ziégler a témoigné du fonctionnement du collège lors de l’accompagnement du collège de Celles-sur-Belle par les équipes du CARDIE.

• 8ème Rencontre des LéA les 22 et 23 mai 2018 à Lyon Les grèves de la SNCF n’ont pas permis aux représentants du LéA de se rendre à Lyon. Pour autant, Cécile Ziégler a pu participer par visioconférence à l’atelier de construction d’une formation de formateur sur l’évaluation des élèves.

• Accueil de stagiaires Le collège a accueilli en 2017-2018 trois collègues stagiaires à l’année en français, EPS et anglais. Se pose le problème de l’impossibilité pour le stagiaire de choisir le sujet de son mémoire de recherche et de le mettre en lien avec les spécificités de l’établissement ; c’est regrettable… Trois étudiants en M1 sont venus suivre un Stage d’Observation et de Pratique Accompagnée de trois semaines en français et histoire-géographie.

 

II – PERSPECTIVES POUR 2018-2019

En 2018-2019, le collège Gérard Philipe entrera dans sa troisième et dernière année de LéA. Se posera alors la question d’une candidature à un renouvellement de participation au réseau des LéA.

 

A – ACTIONS DE RECHERCHE POUR 2018-2019

Le LéA est tout à fait disposé à poursuivre les actions de recherche engagées :

• le questionnaire soumis aux élèves de 3ème sur la suppression des notes et la motivation des élèves peut être reconduit en 2019, ce sera en fonction des résultats de l’étude de 2018.

• l’intervention collective sur la difficulté peut être reconduite également sans difficulté aucune pour le collège, si besoin. Mme Autin évoque la possibilité de solliciter un étudiant de Master pour qu’il poursuive l’action de recherche.

• le projet CROSSCUT, dont le calendrier est impulsé par l’IFE, est en attente.

• la finalisation de la vidéo de la « main levée » par M. Meunier de CANOPE, MM. Goudeau et Croizet devrait voir le jour fin 2018.

• la réalisation des vidéos de témoignages d’élèves-comédiens est en attente.

• le suivi de cohorte via des questionnaires sur la suppression des notes et la motivation des élèves est envisagé. Certaines données permettraient de savoir comment réussissent au lycée des élèves qui ont été évalués sans note au collège : capacité à s’adapter au lycée, stabilité des résultats par rapport aux années de collège, mise en regard avec des parcours d’élèves qui ont reçu des notes au collège. Par ailleurs, il serait intéressant de réunir au mois d’octobre des enseignants de Gérard Philipe, les enseignants de la classe expérimentale du lycée Paul Guérin et les chercheurs pour échanger sur les pratiques pédagogiques.

 

B – INNOVATION DES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES

Un partage encore plus large du LUnE avec les écoles du secteur est envisagé pour la rentrée prochaine. Une demi-journée de concertation, accompagnement et formation à SACoche, menée par M. Simonet peut être envisagée un mercredi matin.

L’équipe « neurosciences » du collège, emmenée par Mme Rolland, va poursuivre son travail avec M. Dominique Bellec, pendant que l’AP 6ème « Écrire pour mieux apprendre » se met en place auprès des élèves.

 

C – PARTAGE D’EXPÉRIENCE ET DE PRATIQUES

• Participation à la semaine académique de l’Innovation du 12 au 16 novembre, selon les sollicitations des équipes du CARDIE.

• Accompagnement d’équipes et voyages pédagogiques à poursuivre, selon les sollicitations.

• Séminaire de rentrée et 9ème Rencontre des LéA Le séminaire de rentrée des LéA se déroulera le mercredi 17 octobre 2018. La 9ème Rencontre des LéA, en 2019, aura lieu les 21 et 22 mai à Lyon. A cette occasion, il pourrait être envisageable de proposer une animation avec un autre LéA, peut-être en lien avec les chercheuses de Grenoble et Clermont qui travaillent sur des problématiques proches de la nôtre et avec qui Sébastien Goudeau et Frédérique Autin tissent actuellement des liens.

• Accueil de stagiaires Nous regrettons l’absence de représentant de l’ESPE à l’actuel Comité de Pilotage. Les liens avec l’ESPE sont à consolider. 45stagiaires à l’année seront accueillis et accompagnés à la rentrée prochaine en anglais, français, EPS, mathématiques, arts plastiques par les équipes du collège. La proposition d’accueil par les enseignants de l’établissement d’étudiants en Master 1 dans le cadre des SOPA (Stage d’Observation et de Pratique Accompagnée) et d’étudiants de Master 2 pour leur mémoire est renouvelé pour l’année scolaire 2018-2019. Mmes Bourjala (espagnol), Evrard (mathématiques), Lemaire (mathématiques), Ziégler (français), et MM. Boyer (histoire-géographie-EMC), Renaud Ludovic (histoiregéographie-EMC), sont cette année encore prêts à les accueillir dans leurs classes.

• Formation de formateurs inter-catégoriels sur l’évaluation Laurent Courbon, ingénieur de formation à l’IFE, prépare pour les 17 et 18 janvier prochains une formation nationale de formateurs sur l’évaluation des élèves, à destination des inspecteurs, personnels de direction et formateurs de formateurs. Cécile Ziégler est sollicitée pour y participer. Depuis le mois de mai, des échanges réguliers se mettent en place et une première journée de travail est prévue à Paris pour le premier trimestre de l’année scolaire 2018-2019. Dans le cadre de cette formation, il a été proposé à notre LéA de filmer des conseils de classe de 6ème et 3ème afin de montrer le rôle de l’évaluation dans la formation et le parcours scolaire des élèves. Cette proposition est d’autant plus intéressante qu’elle permettrait de montrer le fonctionnement du LUnE, de montrer que l’évaluation est définitivement placée dans son rôle formatif et de présenter l’usage de remédiation ciblée qui est fait des heures d’AP dans l’établissement. De plus, il est envisagé de filmer les échanges professionnels qui se tiennent lors d’un conseil Écoles-Collège afin de montrer le lien qui se crée entre les différentes équipes à l’occasion du partage du LUnE, des compétences qui le composent, et des valeurs qui l’accompagnent. L’aide matérielle et humaine des équipes du CARDIE pourrait être sollicitée à ces occasions.

Le prochain Comité de Pilotage du LéA est programmé pour le mois de janvier 2019.

 

Etaient présents :

– Mme Gaschard, chargée de mission pour le suivi des projets établissements, accompagnement éducatif 1er et 2nd degrés, politiques éducatives territoriales

– M. Goudeau, enseignant-chercheur, maître de conférences en psychologie sociale à Paris-Descartes

– Mme Autin, enseignant-chercheur au CeRCA, maître de conférences en psychologie sociale, correspondante IFé

– M. Renaud, Principal du collège Gérard Philipe de Niort

– Mme Dutois, enseignante, correspondante numérique LéA, collège Gérard Philipe de Niort

– Mme Ziégler, enseignante, correspondante LéA, collège Gérard Philipe de Niort.


jdutois

Enseignante de lettres modernes au collège Gérard Philipe de Niort

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.