Le LéA Debeyre aux Rencontres Nationales des Villes éducatrices.

Natalie Malabre et Margaux Delepouve présentent les travaux du LéA Debeyre.

Le 13 et 14 décembre 2017, se sont tenues à Lille les Rencontres Nationales des Villes éducatrices. Ouvert aux élus, aux professionnels de l’enfance et de l’éducation ainsi qu’aux parents, ce rendez-vous a permis de croiser les regards sur la manière dont l’enfant peut investir l’espace urbain. Politiques, associations, représentants des institutions, scientifiques et philosophes se sont interrogés sur la manière de penser la ville de demain afin que l’enfant puisse pleinement y vivre, apprendre, se développer et construire sa citoyenneté.

Jeudi 14 décembre, Natalie Malabre, IA-IPR Histoire-Géographie, Margaux Delepouve, professeure d’Histoire-Géographie au collège de Wazemmes (Lille) et Gabriel Kleszewski, professeur d’Histoire-Géographie au collège Jean Rostand (Sains-en-Gohelle) ont présenté un échantillon des travaux menés par le LéA au sein de l’atelier Penser l’espace public pour et par les enfants. Des élèves de 3e inscrits dans le Programme d’études intégrées (PEI) de Science Po Lille ont repensé le futur du boulevard de Metz en le désenclavant et en le rendant plus attractif. Conscients des problèmes liés au chômage et à un déficit d’image territoriale, des élèves de 6e ont réfléchi aux aménagements futurs d’une ville moyenne du bassin minier du Pas-de-Calais. Les rencontres avec les acteurs du territoire (les élus locaux, les commerçants) ont permis de nouer des liens fructueux entre géographie et EMC.

Après l’exposé, un dialogue constructif s’est engagé avec les autres intervenants de l’atelier (Jérôme Lalung, coordonnateur du projet éducatif local et du projet de ville de Saint-Etienne-du-Rouvray, Marianne Duffet, co-directrice de Vivacités Île-de-France) et avec l’assistance, fort nombreuse.

Par le jeu ou la démarche d’enquête géographique, l’enfant interroge l’aménagement et les usages des espaces urbains qui l’entourent.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.