Compte rendu 1er Comité de suivi local du LéA CiMéLyon

Le 1er comité de suivi local du LéA CiMéLyon s’est tenu le mardi 28 novembre  2017 en présence de :

Stéphane Bessières, IEN responsable Groupe départemental en Mathématiques

Eric Large, IEN Lyon 7e – La Mulatière

Michèle Prieur, CARDIE

Franck Bernetière, RDRI

Christophe Demagny, Conseiller pédagogique de la circonscription  Lyon 2ème-Lyon 8ème

Sophie Soury-Lavergne, EducTice – IFé

Stéphanie Croquelois, EducTice – IFé

Jean-Luc Martinez, EducTice – IFé

Jean-Pierre Rabatel, EducTice – IFé

Les établissements concernés par ce projet sont l’école Simone de Beauvoir à St Fons, l’école Jean de la Fontaine Lyon 4ème, l’école Marcel Pagnol Lyon 7ème,  l’école Charles Péguy Lyon 8ème, l’école Paul Eluard à St Fons et le collège Jules Michelet de Vénissieux

L’ordre du jour a été le suivant :

  • Qu’est-ce qu’un LéA ?
  • Présentation des principaux résultats et productions du projet OCINAEE
  • Démonstration des jeux OCINAEE mis à disposition des écoles et des enseignants du LéA
  • Objectifs des travaux du LéA CiMéLyon et objectifs de la recherche menée au sein du LéA
  • Informations sur le déroulement de l’année et sur l’organisation prévisionnelle du travail avec les enseignants
  • La convention du LéA à élaborer.

 

Lors de cette première réunion, Il a été rappelé la nécessité de faire vivre au sein du LéA l’information entre les différents partenaires, notamment entre les acteurs  de la recherche et les acteurs de terrain.

Le LéA CiMéLyon est prévu pour une durée de 3 ans, de 2017 à 2020.

Les intervenants ont pu manipuler les différents jeux proposés Voyage et Chiffroscope .

 

 

 

 

*

Ce LéA s’appuie sur les résultats du projet OCINAEE – Objets Connectés et Interfaces Numériques à l’Ecole Elémentaire – qui s’est déroulé de 2014 à 2016, en partenariat avec les sociétés digiSchool et Awabot et le centre Erasme de la Métropole de Lyon. Le projet a conçu et étudié des situations d’apprentissage des mathématiques mettant en jeu des objets matériels et virtuels connectés au sein d’un dispositif de réalité mixte. Les objets tangibles sont de type cartes, plateaux de jeu, stylets et ils communiquent avec un environnement numérique par l’intermédiaire d’un petit robot mobile et de tablettes. Quatre jeux mathématiques exploitant les possibilités offertes par le dispositif ont été conçus. L’étude des usages de ces jeux dans le cadre scolaire par les enseignants et les élèves de cycles 2 et 3 a pu être initiée durant les 26 mois du projet.
Les partenaires du LéA ont pour objectif d’expérimenter spécifiquement les jeux Voyage dans le plan et Chiffroscope pour traiter des questions centrées sur les apprentissages des élèves en mathématiques, en particulier : la numération décimale des nombres entiers et des nombres décimaux, le repérage spatial et l’orientation, le code avec des jeux en regard des nouveaux programmes du cycle 2 et du cycle 3.
Dans le projet, seront également abordées les questions relatives à : la continuité des apprentissages favorisée par une structure de jeu identique au cycle 2 et cycle 3 ; la collaboration entre les élèves et leur rôle sur l’évolution des stratégies de résolution de problèmes ; la production de traces écrites et leur évolution vers des écrits mathématiques plus formalisés ; le rôle du robot dans le dispositif et l’articulation entre le tangible et le numérique.

Source M.Rabatel et Mme Soury – Lavergne

Yannick Poncet, correspondant LéA CiMéLyon.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.