Projet Coopera FoRCE – Séminaire à Sherbrooke – Septembre 2017 – Jour 2

Deuxième jour du séminaire à l’Université de Sherbrooke pour l’équipe du projet Coopera FoRCE.

Ce matin, c’était au tour d’Isabelle NIZET de nous avoir présenté le fruit du travail qu’elle a conduit de son côté sur les 3 corpus partagés, et notamment le cadre qu’elle a utilisé mobilisant le concept de valuation.

L’équipe a alors engagé un travail réflexif visant à aboutir, à l’issue du séminaire, à une modélisation de l’articulation entre les concepts mobilisés (objet-frontière, broker, participation, valuation) dans le but qu’elle constitue également un point de repère pour la formation.

Hasard des choses, cette réflexion sur l’articulation des deux approches centrée autour du brokering
s’est conduite au sein du salon « L’interface » de la bibliothèque de l’Université
qui nous est réservé pour ces journées de travail en commun.

Mais elle s’est aussi prolongée lors des pauses extérieures rendues très agréables par la splendide météo estivale qui règne ici.

L’après-midi a été consacré à la préparation de l’atelier proposé le lendemain, mercredi 28 septembre, aux acteurs de l’Université de Sherbrooke concernés par les recherches collaboratives.

Le travail de réflexion mobilisé le matin a ainsi été directement et largement réinvesti dans les propositions pour l’atelier, destiné à faire connaitre le projet et ses premiers résultats aux participants, à expérimenter avec eux des outils de formation en construction sur un corpus issu du projet, et à explorer la pertinence de ce cadre d’analyse pour leurs contextes et expériences de collaboration.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.