LéA ‘CAPture’ – hors-série 3 – Découvrez le dispositif ‘I C.A.R.E’, trousse à outils: parcours d’apprentissage et d’expression des émotions de la réussite par auto-évaluation élève, outil d’évaluation positive de module et ‘salle des trophées’ ‘CAPture’ …


Les membres du LéA Réseau ‘CAPture’ en lycées professionnels, de l’académie Aix-Marseille, partagent l’itinéraire de leur recherche participative dans une expérimentation académique collaborative en anglais, en CAP, dans la voie professionnelle.
Suivez leur carnet de bord !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est capture_logo_master_2023-300x130.png.



« Il appartient aux professeurs de concevoir et de mettre en œuvre les projets qui, en éveillant la curiosité des élèves, emportent leur adhésion, développent leur créativité et suscitent leur envie de s’exprimer en langue étrangère »

Programme Langues Vivantes 2019, voie professionnelle


Pôle de développement professionnel: valorisation de l’élève, ‘bouger les lignes’
Concepteur du dispositif: Frédéric Michel, enseignant au Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane


‘CAPture’, valoriser, la plus modeste des compétences pour générer l’accrochage scolaire et un pas supplémentaire vers une meilleure employabilité …

La thématique de l’évaluation a toujours été une problématique sensible, celle de la valorisation parfois même présentée comme un glissement progressif vers une sorte de renoncement à l’exigence des objectifs terminaux des apprentissages. S’appuyer moins sur les ‘points faute’ et davantage sur les acquis des élèves, valoriser l’éventuelle implication des élèves dans une discipline dominée par l’enseignement par compétences pouvaient donc s’avérer plus accessible à mettre en oeuvre …  Et pourtant … !

Vient ensuite la question de l’acquisition et de l’évaluation de compétences autres que langagières qui constituait également un enjeu à valoriser dans le parcours des élèves, un enjeu complètement intégré dans CAPture. Ce fût d’ailleurs un des premiers objets d’étude de notre recherche participative concrétisé par l’élaboration, avec l’équipe des chercheurs, d’une évaluation diagnostique 100% numérique, dite ‘positive’, avec comme objectif d’avoir un levier de repérage, d’identification et de valorisation d’autres gestes et comportements mis en oeuvre lors d’un positionnement en anglais.

Toujours vers plus de performance et toujours vers plus d’employabilité: s’attaquer à ces ambitions, une énergie que nous avons d’ailleurs dans notre projet depuis 2017-2018.

———————————————-

‘CAPture’, une ambition concrète pour faire ‘bouger les lignes’, mais …. que dit l’élève ?

Toutes ces questions semblent en effet orientées ‘enseignant’. Didactique, pédagogie, modalités d’évaluation, barèmes, points à attribuer … tout semble prêt … mais tout ne fonctionne pas comme cela est prévu …

Alors ? Que dit l’élève ? Au-delà des difficultés inhérentes à certains apprentissages, de celles éprouvées par certains profils sur certaines activités … Comment valoriser les réussites, simplement ? Quelle(s) stratégie(s) mobiliser pour (re)générer un autre apprentissage des émotions de la réussite, aussi simplement ? 

Pour rappel, nous avons évoqué dans plusieurs billets de Blog de fortes nouvelles orientations et stratégies développées au sein de ‘CAPture’ et par la discipline anglais-lettres dans les académies d’Aix-Marseille et de Corse notamment pour favoriser la production de l’élève, parmi elles: 

  • l’installation d’un ‘brouillon’, qui peut être tout autant valorisé que la production rendue par l’élève et que lui-même appelle ‘propre’,
  • la proposition de plusieurs options de production pour chaque module de formation,
  • le recours à du travail collaboratif mobilisé pour permettre à l’élève, après avoir effectué une première production, de se retrouver dans un espace neutre afin d’échanger avec ses camarades sur un document vierge, pour ramener ensuite ce document vierge sur lequel il a pris des notes durant ce travail pour revenir sur sa première production et l’enrichir.

———————————————-

Des premiers modes de valorisation élaborés et mis en place …

J’ai pu proposer par exemple un tableau comportant, par temps du cours, une série de compétences transversales valorisables. L’enseignant a le choix de faire un relever de compétences à des temps choisis et/ou pour un groupe d’élèves en particulier, il est totalement libre du mode d’exploitation du document. Il peut même imaginer d’en donner la gestion à l’élève lui-même.

Ce mode de valorisation, premier recueil de compétences autres que langagières, est ainsi mis à disposition dans notre projet et permit notamment de contribuer à la réflexion et à la conception d’un outil académique, l’outil Rainbow

Vous retrouverez cette ressource en fin de billet.

———————————————-

‘Stamps for success !!!’ – Les tampons pour réussir, les tampons de la réussite

J’ai pu en effet également intégrer à la correction de copie, y compris dans la valorisation des brouillons, l’utilisation de tampons, que les élèves ont appelé les ‘tampons qui font plaisir’:

  • 100%: dans tout ce qui concerne la valorisation de connaissances
  • Excellent: valorisation qualitative et quantitative.
  • Great work: valorisation en terme de volume de production, avec des éléments de qualité qui peuvent être améliorés.
  • Very good: valorisation pour une production qui atteint un niveau seuil.
  • Great Effort: valorisation avant tout de l’effort.
  • Let’s work together on this one: accompagnement spécifique sur un point en particulier, élément affiché sur la copie
  • Please correct and return: les élèves ont la possibilité de me demander à refaire l’évaluation, c’est l’acquisition de la compétence qui compte.
  • Parent signature: une fois n’est pas coutume, uniquement quand la compétence est considérée comme acquise avec l’élève.

 

———————————————-

Mais … allons plus loin … autrement

Premier témoignage !

C’est au détour d’une veille numérique qu’une utilisation de post-it m’a semblé pertinente (toutes mes excuses par avance de ne pas mentionner l’enseignant(e) à l’origine de cette idée). L’élève, en somme, inscrivait son ressenti sur des post-it, effectuait un retour sur un projet, une action … et l’ensemble était collé sur un support appelé ‘totem de la réussite’.

C’est ainsi qu’est né le dispositif “I C.A.R.E”

J’ai ainsi décidé de mettre en place un dispositif que je voulais ‘accrocheur’ qui incite l’élève à se positionner de manière positive afin de renverser la focale et de travailler autrement. Oui, les élèves ont l’habitude, dira-t-on malheureusement, de s’attarder sur ses difficultés, qu’ils verbalisent bien volontiers au cours des apprentissages mais ici il s’agissait toutefois :

  • d’apprendre à favoriser la confiance, l’estime de soi, le verbe ‘to care’ conjugué ici  à la première personne, voulant autant dire ‘je prends soin de’ que ‘je suis concerné’ ou encore ‘je m’implique’ ….
  • d’inviter les élèves à dire et partager avec la personne qu’il souhaite, sur un post-it, à la fin d’une séance ou d’une activité, ce qu’ils ont ‘Compris’ pour la lettre ‘C’, ‘Aimé’ pour la lettre A, ‘Retenu’ pour la lettre ‘R’ et ‘Élaboré’ pour la lettre ‘E’, un bel acronyme, ne trouvez-vous pas ? .

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est icarelogo_blog_2.png.

Un ‘totem de la réussite’ ? Bonne idée mais comment s’y prendre ?

‘Monsieur, le pilier ici, on peut coller les post-it dessus non ?’: témoignage !

C’est évidement les élèves qui ont tout de suite trouvé comme optimiser les éléments présents dans la salle de classe, en la présence d’un pilier sur lequel l’affichage du dispositif allait pouvoir se faire et les post-it être collés une fois renseignés.

Ces post-it sont d’ailleurs en compagnie de Mister Hair, nommé ainsi par les élèves, une minuscule plante devenue adulte grâce à l’entretien soigneux effectué par leurs soins, depuis le début de CAPture en 2017.

———————————————-

Entre rapport d’étonnement et auto-évaluation positive d’une séance CAPture, tout simplement un outil pour un autre apprentissage des émotions de la réussite

Ce serait faux de prétendre que j’avais recours à ce dispositif à chaque cours, au moins pour la quantité de post-it qu’il aurait fallu avoir pour mener à bien ce traitement. Cependant, conduit à de nombreuses reprises en fin de séance, l’enseignement tiré à chaque fois de ces petits bouts de papier, sortes de ‘paperolles’ émotionnels à la Proust, fut immense et peut se résumer en 5 repères pour l’enseignant. 

Concrètement, après quelques années d’utilisation, voici, à partir du retour effectué par les élèves, ce que pourrait représenter un enseignement de type CAPture qui génèrerait accrochage et employabilité et avant tout apprécié par les élèves. Les éléments présentés sont pour certains ‘classiques’ mais ce qui est intéressant, c’est de savoir en lisant les points ci-dessous que l’élève a pu et su faire correspondre un geste précis de l’enseignant au cours de sa pratique avec des mots. Ce serait donc:

  1. L’agencement d’un lieu dans lequel on se sent bien, dans un environnement serein, presque chez soi, avec une plante, des espaces aménagés, pourquoi pas une musique de fond relaxante à des temps choisis, dans lequel on peut travailler seul ou en ‘équipe’ dans des lieux identifiés et distincts; des ateliers …
    Cet espace et les éléments qui le composent sont évolutifs, voire ne correspond pas à ce que l’élève a l’habitude trouver, pour chacun mais également au service de tous, avec ses habitudes et ses objets.
    C ‘est avant tout un lieu dans lequel l’élève a envie de venir et qui peut générer une langue ‘vivante’ et ‘souriante’, un lieu des ‘possibles’  …
  2. Avec un enseignant énergique, de tous les instants car il ne ‘lâche rien’, positif et rassurant dans la simplicité, à l’écoute, patient, exigeant mais bienveillant, voire même avec une petite pointe d’humour, qui sait varier les temps du cours et ménager des moments de transition moins formels, qui sait valoriser et qui n’hésite pas à recadrer quand il le faut, dans le calme voire même avec le sourire.
  3. Des objectifs clairement annoncés et affichés sur des missions et productions concrètes, tout de suite mobilisables et transférables au quotidien personnel ou professionnel (comme des procédures par exemple). L’élève aurait le choix et pourrait même décider de l’option de production choisie avec des critères de production et de réussite proposés en ‘nombre de’ pour donner des repères simples aux élèves.
  4. Avec un apport de l’enseignant qu’il soit d’abord fortement culturel, raconté comme une histoire et faire apprécier les différences par des anecdotes parfois même personnelles mais également avec des outils pour produire (amorces, structures, expressions …), des méthodes et supports pour faire (tablette ou simple ardoises effaçables), pour comprendre (aides simples et contextualisées …) et produire (cartes mentales, exercices de mémorisation, trames de production …), pour générer la participation, l’engagement, la confiance et aider les élèves à mesurer leurs réussites et leurs erreurs.
  5. En somme, retrouvez ici des émotions de la réussite, extraites de paroles d’élèves, affichées dans la classe, sur notre ‘totem de la réussite’:
    ‘Pousser à réussir’, ‘réussir’, ‘travailler plus, travailler plus’, ‘arriver mieux’, ‘utiliser’, ‘être solidaire’, ‘nice, happy, cool’, ‘adorer’, ‘faire’, apprécier’, ‘communiquer davantage’, ‘les moments où on rigolait’, ‘parler 4 minutes en anglais, moi ?’, ‘les 10 mots à retenir’, ‘recevoir des mini-diplômes’, ‘apprendre’, ‘rattraper’, ‘parler un peu’, ‘être attentif’, ‘mieux respecter’, ‘être soi-même’, ‘sourire’, ‘s’entraîner’,  ‘nouveau’, ‘envie’, ‘à deux’, ‘travailler beaucoup’, ‘en équipes’, ‘be yourself’, ‘je ne connaissais pas’, ‘réussite’, ‘joie de vivre’, faire pour réussir’,  ‘l’ambiance’, ‘essayer’, ‘pas en forme mais suivre au mieux’, ‘valoriser’, ‘être valorisé’, ‘produire en groupe’, ‘avoir des idées’, ‘content(e)’, ‘utilité’, ‘façon d’expliquer’, ‘esprit’, ‘voter’, ‘choisir’, ‘bien faire’, ‘le sens’, ‘malgré mes difficultés’, ‘tous ensemble’, ‘plus de confiance’, ‘avoir les outils’, ‘oser’, ‘accompagnement’, ‘connaissances’, ‘autre façon’, ‘façon de faire’, ‘façon d’être’, ‘encouragement’, ‘favoriser’, ‘comment formuler’, ‘construire’, ‘en compagnie d’un autre enseignant’, ‘passer un bon moment en travaillant’, ‘ça me plait’, ‘comment ….’, ‘ça sert à …’, ‘devoir faire’, ‘sans difficulté’, ‘le lien’, ‘les étapes pour …’, ‘c’est bien, c’est cool’, ‘la salle’, ‘ne laisser rien passer’, ‘faire durant l’année avec des objectifs précis’, ‘trop bien’, ‘ça va très bien se passer’, ‘même si on est pas très bon à l’école’, ‘même si on a des difficultés’, ‘se surpasser et pas baisser les bras’, ‘faire aller loin’, ‘amener à’, ‘rédiger’, ‘avoir besoin’, ‘ne pas abandonner’, ‘tout le monde est capable’, ‘une bonne chose pour mieux …’, ‘faire tout pour …’, ‘super intéressant’, ‘dire comment faire ..’, ‘les techniques pour …’, ‘me servir de …’ et mon préféré ‘c’est la famille’ …

Ainsi, la richesse de ces verbatim montre à quel point les élèves ont toujours cherché à jouer le jeu et ainsi nous proposer pour nous enseignant, de véritables indicateurs pour générer encore plus d’accrochage scolaire et faire évoluer sa pratique pédagogique.

———————————————-

Tout cela ne pouvait se terminer de cette façon … ou l’exigence d’une “salle des trophées”

La question de la valorisation élève prend ainsi une autre tournure.

C’est d’ailleurs après qu’ils aient remporté le tournoi de futsal organisé de manière régulière par les enseignants d’EPS de l’établissement que les élèves les 1ère CAP chaudronnerie me dirent la chose suivante:  “Monsieur, on a gagné la Champions League du lycée, regardez notre coupe ! Pourquoi on n’aurait pas une salle avec nos trophées ?”

La difficulté de valoriser les productions d’élève avait toujours été une problématique difficile finalement à résoudre. Celles-ci ne pouvaient, pour des raisons évidentes, être affichées telles quelles dans la classe. Et voici qu’une simple question s’est transformée en une réponse: ‘Pas de soucis, voyez cela avec votre enseignement en atelier et faites-moi des propositions’. Et la proposition fut très rapide …

Quelques jours plus tard, inauguration de notre “salle des trophées” …

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est salle_des_trophees_bleriot_marignane.png.

C’est ainsi tout naturellement que l’idée de mini-attestations de réussite s’est imposée

  • Most Improved Player, MIP“, permet de valoriser/récompenser les élèves qui ont fourni des efforts significatifs sur tout type de compétence, connaissance et/ou ont bien progressé sur une tâche/mission en particulier, y compris la plus modeste.
  • Most Valuable Player, MVP“, permet de valoriser/récompenser les élèves qui se sont distingués par une prestation, un comportement notable, une production plus avancée, y compris à un niveau plus modeste. 

Un exemplaire pour l’élève à emporter avec fierté dans son cahier, un exemplaire à l’affichage, uniquement si il/elle le souhaite, avec son prénom ou son initiale.

———————————————-

Une fois n’est pas coutume … quelques mots …

Nous arrivons à la fin de ce billet.

Alors que d’autres challenges m’attendent dans un nouvel établissement, après 25 ans à enseigner au lycée professionnel Louis Blériot à Marignane, je tenais à saisir ces quelques mots pour évoquer, sincèrement, tous les élèves qui, avec leurs qualités, parfois leur fougue mais surtout leur personnalité attachante, m’ont aidé à me construire professionnellement et même personnellement.

Lorsque les enseignants chercheurs nous ont sollicité sur les raisons qui ont motivé ‘CAPture’ lors des entretiens que nous avons eus au tout début de notre travail de recherche et que la question m’a été posée, j’ai répondu comme je réponds aujourd’hui: ‘CAPture’, c’est pour eux, et ce dernier billet il leur est également dédié …

Merci ! 🙂





Retrouvez tous les articles de blog du LéA-IFÉ Réseau CAPture en lycées professionnels


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
fmichel (10 juin 2024). LéA ‘CAPture’ – hors-série 3 – Découvrez le dispositif ‘I C.A.R.E’, trousse à outils: parcours d’apprentissage et d’expression des émotions de la réussite par auto-évaluation élève, outil d’évaluation positive de module et ‘salle des trophées’ ‘CAPture’ … LE BLOG DU RÉSEAU DES LéA-IFÉ. Consulté le 12 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11snd


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search