Le LéA PRIMERA au colloque de la Théorie de l’Action Conjointe en Didactique

Véronique Lemoine-Bresson, Latisha Mary et Aurore Isambert, membres du LéA École Jean Jaurès et collège Guyenemer Nancy-Grand Est, étaient à Brest ce mois de novembre pour le colloque de la Théorie de l’Action Conjointe en Didactique
 
Le LéA PRIMERA a communiqué sur la “corédaction tâtonnante entre enseignanz et chercheureuses”.
 
Corédiger est un enjeu de la recherche collaborative entre les enseignanz et les chercheureuses. La tâche est complexe et interroge les places et les rôles de chacun·e dans le processus. Nous avons proposé un dispositif exploratoire qui montre les tâtonnements dans la corédaction de productions scientifiques. La voix des enseignanz montre que certaines manières de coopérer donnent de l’énergie à toustes et permettent de persévérer dans le processus long et complexe de coécriture. Il n’en reste pas moins que des difficultés persistent tout comme un questionnement sur des modalités originales pour écrire ensemble.
 

Ce colloque a été l’occasion de belles rencontres et beaux moments de partage !

L’article publié est consultable ici.

 

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
aisambert (1 décembre 2023). Le LéA PRIMERA au colloque de la Théorie de l’Action Conjointe en Didactique. LE BLOG DU RÉSEAU DES LéA-IFÉ. Consulté le 12 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tnew


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search