Les RDV des LéA-IFÉ 2022-2023 : des partages d’expériences sur les recherches collaboratives

En 2022-2023, cinq Rendez-vous des LéA ont eu lieu. Ils ont permis d’aborder des thèmes aussi divers que la lecture et l’écriture dans les recherches collaboratives, le sens et la valeur des projets de recherche collaborative, les démarches de collaboration ou encore l’implication des parents. Retour sur ces moments riches en partages d’expériences !

Accueillir les nouveaux LéA dans le réseau
Lire et écrire dans les recherches collaboratives
Sens et valeurs des projets menés dans les recherches collaboratives
Les démarches de collaboration qui accompagnent le travail scientifique dans les LéA
L’implication des parents dans les recherches collaboratives

14 septembre 2022 : Accueillir les nouveaux LéA dans le réseau

Ce premier Rendez-vous a permis d’accueillir les nouveaux LéA dans le réseau en leur présentant les différents acteurs, leurs rôles et les outils indispensables pour débuter et s’imprégner de la culture du réseau. Il a débuté par une intervention de Michèle Prieur, responsable scientifique du réseau des LéA-IFÉ, pour resituer le dispositif des LéA-IFÉ comme dispositif pour des recherches collaboratives.

Pour aller plus loin

Compte rendu du RDV sur le site des LéA-IFÉ avec le support de présentation et un extrait vidéo.


30 novembre 2022 : Lire et écrire dans les recherches collaboratives

Dans nos recherches collaboratives, nous mobilisons des lectures et produisons des écrits. Cela nous aide à traiter ensemble les questions qui nous ont réunis.

Le Rendez-vous a été introduit par une intervention d’Aurore Promonet (CREM, Université de Lorraine, INSPé, membre du comité de pilotage et du comité scientifique des LéA-IFÉ, correspondante recherche du LéA Lycées professionnels de l’académie de Nancy-Metz). Les participants ont ensuite échangé sur leurs pratiques et la conclusion du Rendez-vous a été réalisée par le LéA Réseau écoles Armorique Méditerranée.

Voici quelques éléments évoqués lors de cette rencontre.

La lecture

Les lectures partagées peuvent être de natures différentes : professionnelles, scientifiques ou institutionnelles. Cette variété reflète la diversité des acteurs engagés dans une recherche collaborative. 

Les lectures peuvent soutenir la réflexion, guider l’action de recherche ou cadrer des activités de formalisation écrite. Elles sont vecteur de collaboration et de développement. Elles permettent une mise à jour réciproque des connaissances, le cadrage théoriques de la recherche et une ouverture à d’autres manières de penser, y compris extérieures au collectif.

L’écriture

L’écriture est mobilisée pour les recherches (entre nous) ou sur les recherches (pour un lectorat externe).

Écrire à plusieurs, c’est verbaliser, mettre en texte, réviser. Cela permet de formaliser les pensées et de soutenir le développement de chacun mais cela demande de trouver du temps et de se sentir légitime.

L’écriture peut être individuelle dans le cadre d’un mémoire de Master par exemple mais également collégiale et inciter à partager des codes. Elle peut être issue d’un premier travail d’un chercheur qui sera amandé et critiqué par les acteurs éducatifs. Elle peut prendre la forme d’un entretien qui sera révisé par l’énonciateur. Le squelette d’un article peut être pensé en collectif puis la rédaction se réaliser en asynchrone par différentes personnes avant une révision à nouveau collective. Utiliser des commentaires sur une version initiale est également riche en possibilités.

La question des signatures est également importante. Comment faire en sorte que les contributions de chacun soient reconnues ? Quand une personne écrit seule sur le travail de tous, quel statut donner aux autres membres du LéA ? Comment imposer à des revues qui n’en ont pas l’habitude des signatures multiples, voire celle d’un collectif ?

Éléments pratiques

Pour partager des lectures entre membres d’un LéA, on peut demander à ce que chacun ait une carte de bibliothèque universitaire lui permettant d’accéder à des ressources physiques et en ligne (par ex à Cairn).

Des espaces de travail en ligne peuvent faciliter la lecture et l’écriture à plusieurs. Cela peut être un mur virtuel (padlet ou digipad par exemple) ou un espace collaboratif en ligne (tribu ou nextcloud disponible dans apps.education.fr pour les personnels de l’Education nationale). 

Le blog des LéA-IFÉ peut permettre de s’initier à la co-écriture dans un espace portant moins d’enjeux qu’une publication scientifique ou professionnelle.

Pour aller plus loin

 Des exemples d’espaces de publication


18 janvier 2023 : Sens et valeurs des projets menés dans les recherches collaboratives

Ce Rendez-vous a prolongé la Rencontre internationale des LéA-IFÉ de mai 2022 en questionnant la manière dont les LéA se sont emparés des apports, réflexions et outils proposés lors de cet événement sur le sens et les valeurs des projets menés dans les recherches collaboratives.

Les témoignages de deux LéA (LéA Écoles maternelles REP + des Hautes Ourmes – Rennes et LéA Collège Pailleron – Paris) ont permis d’initier la réflexion et les échanges avec les participants. Isabelle Nizet (Université de Sherbrooke, Québec) a conclu ce Rendez-vous auquel près de 40 personnes ont participé.

Le Rendez-vous a permis d’interroger ce que les participants souhaitaient mettre derrière les mots “sens”, “valeur”, “valuation”, “évaluer”. Pour certains cela a été “redonner de la valeur à”, valoriser la place, les compétences de chacun et particulièrement celles des familles et des enfants afin de s’enrichir mutuellement. Pour d’autres, l’accent a été mis sur les valeurs portées par les membres du LéA.

Un outil permettant de discuter du sens que chacun donne à la recherche et du rôle qu’il souhaite y tenir a été partagé. Il permet d’interroger et de mettre en discussion les éléments positifs et les obstacles perçus en termes de collaboration, de productions ou de ressources. Il a pour objectif de construire des indicateurs de fonctionnement du LéA et de se projeter dans la suite du travail. Cet outil a particulièrement sa place au moment des transitions dans la recherche, par exemple à l’arrivée de nouvelles personnes dans le collectif. De façon plus générale, il semble important de développer une méthodologie dans chaque projet pour questionner la valuation, aller du “je” au “nous”, lever les non-dits et les implicites.

Pour aller plus loin

  • Mottier Lopez, L. (2020). Penser l’évaluation des recherches participatives en termes d’enquêtes : quels rapports avec les visées heuristique et praxéologique ? Questions Vives, 33. https://doi.org/10.4000/questionsvives.4804 

15 mars 2023 : Les démarches de collaboration qui accompagnent le travail scientifique dans les LéA

Deux LéA dont les travaux s’intéressent aux mathématiques ont mis au travail la thématique du Rendez-vous et initié les échanges : le LéA Circonscription ASH 35 et le LéA DuAL du cycle 3 au lycée. De nombreux éléments ont été évoqués.

De nombreux éléments ont été abordés, et notamment la façon dont les questions de recherche ont été co-construites au regard des intérêts et spécificités des acteurs engagés et de leurs contextes d’exercice.

Dans les deux témoignages, il a été mis en avant l’importance de développer une culture commune et un langage commun en partageant notamment des travaux antérieurs et un cadre théorique. Ce “commun” est le fruit de discussions intenses et de recherche de compromis.

Les deux équipes ont témoigné de l’importance de faire vivre un travail de lecture et d’écriture pour impulser et dynamiser le travail de recherche. Il s’agit donc de trouver des opportunités pour communiquer à plusieurs voix. 

Dans chaque LéA, des relations de symétrie, d’horizontalité entre les différents membres sont recherchées. Elles permettent de mettre en place une intelligence collective pour dépasser les champs professionnels de chacun. 

Pour aller plus loin


21 juin 2023 : L’implication des parents dans les recherches collaboratives

Le Rendez-vous a été introduit par Loïc Pulido (professeur au département des sciences de l’éducation de l’UQAC, directeur du CRRE) et, après un temps d’échange, la conclusion a été réalisée par Catherine Hurtig-Delattre (chargée d’études au pôle formation IFÉ et plus particulièrement en charge du dossier école-famille).

Loïc Pulido a présenté un outil permettant de visualiser la façon dont des personnes peuvent s’investir dans une recherche collaborative. Cet outil est basé sur l’escalator d’implication des personnes dans les sciences citoyennes. Aux premiers niveaux d’engagement, les parents sont confrontés à des résultats de recherches en éducation. Ils vont le faire de façon plus ou moins active en recherchant des informations répondant à leurs préoccupations ou en développant une posture critique par rapport à leurs lectures par exemple. Aux niveaux supérieurs, des parents peuvent s’impliquer comme participants dans une recherche, par exemple en fournissant des données. Ils peuvent aller au-delà et devenir co-chercheurs. Cette métaphore de l’escalator ne doit pas induire que le dernier niveau est l’idéal à atteindre. L’implication des parents doit être mise en lien avec le contexte de la recherche et les besoins et envies de chacun.

Loic Pulido a évoqué des recherches auxquelles il a participé. Il a montré que le rôle des parents peut être fondamental même lorsqu’il se limite à fournir des données car celles-ci ne sont pas toujours accessibles par d’autres biais. Il a également insisté sur l’importance de préciser la demande faite aux parents en début de recherche en termes de type d’intervention et de temps nécessaire.

Les échanges et la conclusion ont permis de discuter d’autres points notamment avec les interventions d’Estelle Moumin et Stéphanie Clerc Conan du  LéA Écoles maternelles REP+ des Hautes Ourmes – Rennes. Ce LéA s’intéresse aux pratiques linguistiques des élèves et prend en compte les parents dans les actions mises en oeuvre. 

  • Comment ne pas renforcer les inégalités entre parents qui participent, ou pas, à une recherche ? Des parents maîtrisant peu ou mal la langue de l’école peuvent-ils participer à une recherche ? 

Loïc Pulido a évoqué une recherche impliquant des communautés autochtones au Québec. La participation des parents a été facilitée par la présence de personnes parlant la langue de la communauté et de l’école. Ils pouvaient servir de relais entre l’école et les autres parents. Il n’est pas possible de s’assurer de la participation égale de tous, celle-ci devant rester volontaire, pour autant, il est important de chercher à ne pas augmenter l’iniquité entre les parents. Une des pistes peut être de les impliquer dans la construction du projet.

Pour Catherine Hurtig-Delattre, les inégalités sont présentes dans l’école car elles le sont dans la société mais toutes les formes d’implication ont de la valeur même si elles ne sont pas égales. Parler d’asymétrie à parité d’estime met en avant la nécessité de se préoccuper, dès le départ, des inégalités entre parents (plus ou moins experts dans la langue de l’école, lecteurs ou pas, plus ou moins disponibles, parents délégués ou pas etc.). 

  • Comment faciliter la participation des familles aux recherches, et plus largement à l’école ?

Au Québec, les enfants se rendent à l’école avec le ramassage scolaire. Les parents sont donc très peu en contact avec les enseignants. En France, particulièrement en maternelle, les parents sont plus présents. On peut profiter du temps d’accueil le matin pour leur parler de façon informelle. Il est important d’aller à leur rencontre, de valoriser leurs compétences, notamment langagières quand la langue de la maison n’est pas celle de l’école.

Catherine Hurtig-Delattre évoque des méthodes permettant d’impliquer des parents en atténuant l’asymétrie entre eux. Cela passe par comprendre le vécu de la précarité avec l’aide de professionnels formés. L’association ATD Quart Monde est particulièrement active sur ce sujet.

  • Quels points de vigilance faut-il avoir lorsqu’on implique des parents dans des recherches ?

Il est intéressant de faire de la recherche “avec” les parents plutôt que “sur” les parents. Ils ont des compétences qu’il faut prendre en compte. Sans même parler de développement parental, on peut être attentif à ce que la participation à une recherche peut apporter aux parents et les informer sur ce dans quoi ils s’engagent. Cette formalisation est obligatoire au Québec et doit être validée par un comité d’éthique.

Pour Catherine Hurtig-Delattre, être parent d’élève (au sens de parent d’un enfant qui va à l’école) est une compétence parentale et s’impliquer dans une recherche dans le milieu scolaire peut permettre de la développer.

Pour aller plus loin

Association ATD Quart Monde 

Deprez, S. (2022). Discussions à Visée Philosophique (DVP), littérature de jeunesse polynésienne et implication parentale au cours préparatoire. : une pratique philosophique contextuelle en Polynésie française [Thèse de doctorat, Université de la Polynésie française] https://www.theses.fr/s214355

Hurtig-Delattre, C. (2022). Coéducation : Des clés pour une responsabilité partagée. Canopé. https://www.reseau-canope.fr/notice/coeducation-des-cles-pour-une-responsabilite-partagee.html 

Lahanier-Reuter, D. (2023), Quelques écueils méthodologiques dans des recherches participatives avec des parents et des professionnels de l’éducation, Recherches en éducation, 51/2023. https://doi.org/10.4000/ree.11659

Riban, C. (2020). L’école dans le quotidien de mères de familles populaires ethnicisées : interdépendance des sphères d’expérience et enjeux de subjectivation [Thèse de doctorat, Université de Rennes 2] https://www.theses.fr/2020REN20017

Tout savoir sur les rendez-vous des LéA-IFÉ !



Citer ce billet
équipe des léa (2023, 25 septembre). Les RDV des LéA-IFÉ 2022-2023 : des partages d’expériences sur les recherches collaboratives. LE BLOG DU RÉSEAU DES LéA-IFÉ. Consulté le 12 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tne1

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search