Carnet de bord du réseau LéA ‘CAPture’ – épisode 5 – Une expérimentation “classe flexible” dans notre projet “CAPture”, parlons-en !

Les membres du LéA ‘CAPture’, de l’académie Aix-Marseille, partagent l’itinéraire de leur recherche participative dans une expérimentation académique collaborative en anglais, en CAP, dans la voie professionnelle.

Suivez leur carnet de bord !




«Il appartient aux professeurs de concevoir et de mettre en œuvre les projets qui, en éveillant la curiosité des élèves, emportent leur adhésion, développent leur créativité et suscitent leur envie de s’exprimer en langue étrangère.»

Programme LV 2019


‘CAPture’ : «Every lesson shapes a life» – «Chaque cours façonne une vie»…
Épisode 5 : ‘Une expérimentation ‘classe flexible dans notre projet CAPture, parlons-en !’


L’aménagement de classe flexible au service de l’engagement en classe de langue, LVE anglais au lycée professionnel

Ce billet vise à faire un bilan d’étape sur une recherche collaborative autour de la classe flexible en faveur de l’engagement des apprenants en lycée professionnel en CAP en classe d’anglais.

Il s’agit d’une expérimentation entre un enseignant-chercheur (Frank Bardol) et deux enseignantes d’anglais (Isabelle Balli et Stéphanie Guilhot) en lycée professionnel dans l’académie d’Aix-Marseille dans le cadre du Léa “CAPture”.

Problématique

Nous explorons les effets d’un aménagement de classe flexible sur l’engagement des élèves dans la construction de compétences langagières. Il s’agit de :

  • développer la production orale en anglais dans une classe de Terminale CAP (réparation des carrosseries)
  • développer la compétence (inter)culturelle dans une classe de Terminale CAP EPC (Equipier Polyvalent du Commerce).

Plusieurs hypothèses sont en cours de vérification.

Nous sommes partis du postulat que l’aménagement de classe flexible favorise l’engagement car le fait que les élèves puissent se déplacer d’un espace de travail à l’autre pour chercher des informations, utiliser divers supports collaboratifs et outils de numériques pour communiquer, induit un sentiment de «liberté» et une rupture de l’unité de lieu, de temps et d’action de la salle de classe classique.

Dispositifs

Deux dispositifs sont actuellement mis en place.

Le premier dispositif vise à développer la compétence interculturelle en anglais autour des pays du Commonwealth. Pour ce faire, divers espaces sont aménagés et matérialisés par les élèves. Par exemple un espace «Web zone» vise à faciliter les recherches internet par le biais de webquest, un autre espace «Reading corner» réunit des supports écrits de natures diverses à fort accent culturel, un autre espace «Meeting zone» permet la mise en commun et vise le compte rendu des recherches.

Le deuxième dispositif a pour visée le développement de la production orale en s’attachant à la compétence linguistique : lexique, grammaire, phonologie. L’aménagement de classe permet aux élèves de se mouvoir dans divers ateliers en binômes pour renforcer leur vocabulaire, sa prononciation et son intégration à des structures plus complexes. Pour ce faire, divers outils sont utilisés, des élastiques, des ballons, des outils numériques (tablettes, ordinateurs, Smartphones). Les élèves avancent d’un atelier à l’autre à leur rythme. La classe flexible devient un levier de pédagogie différenciée.

Les deux dispositifs requièrent une phase préliminaire d’explicitation des consignes en groupe classe pour s’assurer de la bonne compréhension de la mission du jour et de la pertinence des divers ateliers. L’enseignante peut ainsi mieux accompagner les groupes à la construction de leurs compétences langagières, car chaque élève sait ce qu’il doit faire et où il doit se rendre.

Il s’agit d’un premier pas vers l’autonomie et l’engagement dans son apprentissage.

Méthodes de recueil de données

Captation de séance en vue d’un entretien de confrontation afin de comprendre la situation de classe et de pointer des éléments saillants.

Analyse de pratiques pour favoriser la prise de recul sur le geste professionnel et améliorer le dispositif à partir des points d’appui et les marges de progrès retenues.

Premiers bilans positifs

  • climat de classe apaisé ;
  • engagement des élèves dans les tâches ;
  • disponibilité des enseignantes : rôle de facilitateur en guidant, encourageant les élèves dans la construction de compétences ;
  • Entraide dans les binômes et trinômes.

Axes de travail

Cette nouvelle modalité d’enseignement-apprentissage en classe flexible :

  • induit des difficultés pour assumer son nouveau rôle d’enseignant-accompagnateur qui n’est plus au centre ;
  • requiert une organisation rigoureuse en amont pour sélectionner les tâches, matérialiser les espaces et expliciter les consignes.

Retrouvez toute l’actualité du LéA Réseau CAPture en lycées professionnels Aix-Marseille ici



Citer ce billet
fmichel (2023, 14 mars). Carnet de bord du réseau LéA ‘CAPture’ – épisode 5 – Une expérimentation “classe flexible” dans notre projet “CAPture”, parlons-en ! LE BLOG DU RÉSEAU DES LéA-IFÉ. Consulté le 24 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tnce

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search