Bien-être scolaire et bienveillance éducative: le LéA Ecole-collège St Exupery 06 ouvre le débat sur l’école de la confiance

Ce séminaire scientifique pluridisciplinaire est organisé le 25 janvier au collège St Exupery de St Laurent du Var (06 Alpes-Maritimes) qui est emblématique des liens de collaboration et d’enrichissement mutuel entre recherche/formation des enseignants / enseignement et apprentissages dans l’académie de Nice. Cette collaboration est ancrée dans le LéA, qui étend le projet d’établissement aux enjeux de la qualité de la vie en milieu scolaire.

Ce séminaire prend comme objet l’orientation des pratiques professionnelles et des postures éducatives vers le bien-être scolaire des élèves et les conditions permettant d’y contribuer. L’une de ces conditions repose sur le rapport à la fois individuel et subjectif mais aussi social qui est établi entre le travail éducatif, d’enseignement et de management d’une part, et d’autre part, les visées de l’école en termes d’expériences d’apprentissage et d’enseignement épanouissantes pour tous. Ce séminaire n’aspire pas à expliquer, à modéliser, à prescrire des pratiques plutôt que d’autres.

Il soulèvera d’ailleurs plus de questions qu’il n’apportera de solutions en soulignant la complexité de ce postulat : il faut bien-être pour bien-apprendre et la bienveillance éducative et pédagogique peut y contribuer.

Nécessité validée par les résultats de l’enquête européenne, Pisa 2015, depuis 2019, le «bien» est à l’agenda des politiques éducatives.  Le paradigme d’une école de la confiance s’efforce de faire oublier les tourments d’une école de la défiance. La qualité du rapport entre être et apprendre ou encore entre être et faire apprendre devient un déterminant de la performance scolaire et professionnelle. Dans le haut du classement mondial des meilleurs systèmes éducatifs conciliant réussite et bien-être, les Danois et les Finlandais l’ont bien compris.

En effet, il n’y a pas de bien-être sans bien-faire et débattre du métier à ce propos est salutaire pour collectivement convenir que la bienveillance dans le faire peut se conjuguer avec une relation exigeante, juste et inclusive. Pour nourrir ce débat, la parole est donnée à des enseignants chercheurs, docteur, médecin du laboratoire d’Anthropologie et de Psychologie Cliniques, Cognitives et Sociales de l’Université Côte d’Azur. Chacun à leur tour proposent de faire un pas de côté en plaçant le centre de gravité de cette thématique du côté du sentiment de justice, du lien d’attachement, et des relations émotionnelles illustrant à quel point les questions éducatives traversent les champs de pratique et les champs de recherche.

Conférenciers invités :

Anne MAUGUE consacre son doctorat en psychologie du travail et des organisations au thème du bien-être et de la santé au travail des musiciens d’orchestre professionnels. Elle traite notamment de l’influence de l’incertitude professionnelle sur le plaisir perçu dans son rapport au travail et nous présentera le cadre de la justice organisationnelle pour travailler ensemble à l’école.

Galina IAKIMOVA  est professeure en neuropsychologie, psychopathologie cognitive & psychothérapies. Elle s’attachera dans sa communication à expliciter la  nécessité d’une co-construction  d’un espace de sécurité et d’attachement pour l’engagement dans les apprentissages et les enjeux d’une confiance épistémique et du plaisir d’apprendre dans le cadre scolaire.

Arnaud HALLOY est maître de conférences en anthropologie biologique et ethnologie. Il développe actuellement de nouvelles recherches dans le champ de l’anthropologie de la santé où il  s’efforce de montrer comment la maladie modifie le rapport que les personnes ont avec elles-mêmes (corps, esprit, affects) et avec les autres dans leur vie quotidienne. Il abordera dans sa conférence la question des émotions et des situations émotionnelles.

Adriaan BARBAROUX est médecin généraliste, enseignant chercheur en médecine générale et doctorant en psychologie sociale.

Solange CIAVALDINI-CARTAUT est professeure en cciences de l’éducation et de la formation et travaille sur la qualité de vie en milieu scolaire. Coordonnatrice scientifique du LéA, et chargée de mission à l’INSPE de l’académie de Nice, elle animera les débats et la table ronde.

Retrouvez tous les articles de blog du LéA Réseau des écoles collège à Saint-Laurent du Var 06



Citer ce billet
solange CIAVALDINI-CARTAUT (2023, 24 janvier). Bien-être scolaire et bienveillance éducative: le LéA Ecole-collège St Exupery 06 ouvre le débat sur l’école de la confiance. LE BLOG DU RÉSEAU DES LéA-IFÉ. Consulté le 22 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tnbl

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Ahmed Elyaagoubi dit :

    Souvent , le bien être et la bienveillance sont deux processus sont mal perçus et maladroitement appliqués .
    Un tel constat génère des dégâts et des séquelles , mobiles de décrochage scolaire indéniable.
    En toute sincérité, votre visibilité remet la pendule à l heure pour éveiller des consciences professionnelles en quête de bonheur et d’efficacité, sources de réussite pour tous .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search