Une nouvelle approche

Réunion du LéA TEC NUM – novembre 2022

La réunion du LéA TEC NUM du 30 novembre donne l’occasion à l’équipe de tester (et d’approuver !) le groupe de codéveloppement. Voyant que les membres du LéA sont un peu à la peine depuis quelques semaines pour faire avancer le travail sur les traces numériques, la chercheuse du LéA, Aurore, nous propose d’adopter cette nouvelle approche pour relancer la réflexion et provoquer les échanges sur nos usages du numérique en matière de traces écrites.

Récit d’une utilisation du numérique, questionnement, échanges, retour sur les apports nouveaux…

Corrine, qui enseigne le français au collège, se lance et présente le travail qu’elle fait avec ses classes à partir de nuages de mots. Bingo ! Les questions puis les propositions fusent, parfois sur des points techniques ou pratico-pratiques mais surtout d’ordre didactique : quelle autonomie/liberté donner aux élèves ? quels objectifs pour le nuage de mots ? quelles différences avec la carte mentale ? quels apports d’une version numérique ?…

Au-delà de l’aspect ludique du nuage et de l’émulation produite (chaque élève veut y voir figurer ses mots), ce sont les multiples possibilités offertes par ce type de trace mixte qui émergent : outil de synthèse ou d’ouverture selon la place dans la séquence, mobilisation de chacun pour produire une trace collective qui peut ensuite évoluer, dimension esthétique apportée par le numérique…

A l’issue de cette réunion, nous avons un doublé gagnant ! Le groupe de codéveloppement est adopté comme nouvelle méthode de partage d’expérience pour nos prochaines rencontres ; le nuage de mots a convaincu et chacune repart avec des idées à mettre en pratique dans les classes.

Quelques références au sujet du groupe de codéveloppement :

– Dumoulin, M.-J., & Desjardins, J. (2019). Chapitre 9. Un modèle de codéveloppement professionnel en formation continue des enseignants associés au Québec pour déjouer l’opposition entre reconnaissance et mise en question du savoir d’expérience: In Perspectives en éducation et formation (p. 157‑178). De Boeck Supérieur. https://doi.org/10.3917/dbu.guibe.2019.01.0157

– Gagnon, V. (2017). S’impliquer dans des groupes de codéveloppement professionnel accompagné : Témoignage d’un observateur. Revue hybride de l’éducation1(1), 173‑184. https://doi.org/10.1522/rhe.v1i1.15

– Morrissette, J., & Charara, Y. (2015). Le groupe de codéveloppement : Un levier de réflexivité des enseignants en transition professionnelle ? Questions vives recherches en éducationN° 24https://doi.org/10.4000/questionsvives.1805

– Payette, A., & Champagne, C. (1997). Le groupe de codéveloppement professionnel. Presses de l’Université du Québec.

Retrouvez toute l’actualité du LéA Ecoles-Collèges Terre de Lorraine



Citer ce billet
cpaste (2023, 2 janvier). Une nouvelle approche. LE BLOG DU RÉSEAU DES LéA-IFÉ. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tnbg

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search