5ème Rencontre des LéA – Ateliers de communications scientifiques sur l’articulation entre recherche et production de ressources au sein des LéA : Atelier 3

(Animation et compte-rendu de l’atelier par Aristide CRIQUET)

L’atelier 3 rassemblait des présentations des LéA Circonscription Valenciennes-Denain sur le sujet « La production de ressources entre recherche et enseignement ordinaire« , LéA Réseau Eclair Louis Nucera sur le sujet « Les écrits de travail mutualisés, ressources spécifiques aux LéAs. » et LéA Ecole Saint Charles sur le sujet « Le journal du nombre et la création de problèmes, dispositifs pour le déploiement de la pratique écrite des mathématiques et l’incitation à la rencontre personnelles avec des questions dont les connaissances sont des réponses.« 

On participé à cet atelier :
Aristide CRIQUET – Mi-Temps IFE ; membre du CoPil des LéA – LéA MaCARhon
Véronique GERARD – Enseignante – LéA Lycée Joliot-Curie
Christine MANGIANTE – Formatrice ESPE – LeA Circonscriptions Valenciennes Denain
Baptiste MOONENS – PE – LéA Ecole d’application Saint-Charles
Mirelle MORELLATO – PEMF – LéA Ecole d’application Saint-Charles
Serge QUILIO– Chercheur, membre du CoPil des LéA – LéA Ecole d’application Saint-Charles
Jean-Pierre RABATEL – Mi-temps IFE – Pilotage du projet CaPrico
Katiane ROCHA – Doctorante – Brésil
Sophie SOURY-LAVERGNE – Chercheur – LéA MaCARhon
Frédéric TORTERAT – Chercheur – LéA Réseau Eclair Louis Nucéra
Lionel VESIN – Enseignant – LéA Mme de Staël
Chongyang WANG – Doctorante – Chine

1ère communication : La production de ressources entre recherche et enseignement ordinaire

LéA Circonscription Valenciennes-Denain (Christine MANGIANTE)

Le LéA :
– Thématique(s) : Les ressources pour apprendre et faire apprendre
– Action : Conception et évaluation de ressources pour l’enseignement de la géométrie
– Le projet revêt un double objectif :

  • La conception et l’évaluation de ressources pour les enseignants pour l’enseignement de la géométrie
  • La formation des enseignants de la circonscription et une dynamisation de l’enseignement de la géométrie dans les écoles de la circonscription

La communication :

La communication de Christine MANGIANTE a porté sur les questions méthodologiques relatives à l’articulation entre dispositif de travail et dispositif de recherche au sein du Léa.

Le dispositif de travail :
– Double enjeu :

  • concevoir et évaluer des ressources pour l’enseignement de la géométrie ;
  • dynamiser l’enseignement de la géométrie dans les écoles de la circonscription.

– Description des étapes du processus de constitution des ressources (conception, tests, rédaction d’une séquence à mettre en œuvre par des enseignants de la circonscription en bénéficiant de l’accompagnement des formateurs du LéA)
– Evocation des perspectives : Poursuite du travail de conception et d’évaluation de ressources dans le but, à terme, de diffuser une ressource que tous les enseignant de cycle 3 pourrait s’approprier.

Le dispositif de recherche :
– Il vise à interroger les conditions de diffusion dans l’enseignement ordinaire de résultats produits par la recherche.
– Etude des interactions au sein de l’espace interinstitutionnel créé par les différents acteurs du projet.
« Faisant l’hypothèse que le processus de production de ressources est révélateur des « points de vue » des chercheurs d’une part et des enseignants d’autre part, nous cherchons, dans cet espace commun, à mieux cerner les priorités de chacun pour interroger les possibilités de production de ressources présentant des situations à la fois valides d’un point de vue théorique et adaptées à l’enseignement ordinaire. »
Définition de deux postures du chercheur (dans le projet) :

  • chercheur acteur : lorsqu’il participe à l’élaboration de la ressource et interagit avec les autres acteurs (formateurs de terrain et enseignants)
  • chercheur en position décentrée, surplombante : lorsqu’il étudie l’ensemble du dispositif de production de ressource et notamment ce qui se joue entre les différents acteurs.

La discussion :
Les échanges ont porté sur : – L’origine des écarts entre une ressource telle qu’elle est prévue par la recherche et son utilisation effective : qu’est-ce qui a amené les enseignants à modifier la ressource ou son usage ? – La question d’un choix raisonné, dans le feu de l’action, en résonance à la pratique de classe ? – Le constat de récurrences dans l’origine des écarts ? – Le concept de chercheur-acteur : la spécificité de son statut de chercheur reste-t-elle effective lorsqu’il endosse ce rôle ?

2ème communication : Les écrits de travail mutualisés, une ressource spécifique aux LéAs ?

LéA Réseau Eclair Louis Nucera (Frédéric TORTERAT)

{{ Note aux participants à l’atelier : 2ème communication dans l’ordre du programme, sans tenir compte de l’inversion de passage réalisée en atelier pour tenir compte des contraintes horaires de certains intervenants }}

Le LéA :
– Thématique(s) : Apprentissages et socialisations ; professions et professionnalités éducatives ; le numérique en éducation et en formation
– Description : Le LéA « Réseau ECLAIR Nice Nucéra » rassemble des acteurs et des intervenants de différents milieux (institutionnels, associatifs, municipaux…), pour des initiatives communes en collaboration directe avec les familles.
– Action : Les actions portent principalement sur l’acquisition et l’apprentissage chez le jeune enfant, le suivi des élèves dans les transitions Ecole Maternelle – Ecole Elémentaire, Ecole – Collège, ainsi que les liens avec les familles.

La communication :

Après avoir décrit en introduction le contexte géographique, social, institutionnel, scolaire, associatif, du territoire d’exercice des membres et partenaires du LéA NUCERA, Frédéric TORTERAT s’est attaché à préciser, éclairage théorique et institutionnel (rapport IGEN) à l’appui, les modalités du partenariat à l’œuvre.
Un partenariat :

  • qui associe chercheurs, praticiens et divers intervenants dans une recherche visant à apporter des réponses à une question d’éducation ;
  • qui traite et analyse des « pratiques effectives » et des ressources « collectées localement ».

 Ayant également défini sous éclairage théorique les « écrits de travail » (ou « écrits professionnels »), et précisé leur utilité pour les LéA dont l’activité revêt une forte dimension collaborative (conservation de traces et partage de documents variés), Frédéric TORTERAT a précisé l’objectif du LéA NUCERA en particulier, consistant, « en plus de faciliter le dialogue entre les représentants institutionnels du Lieu, à accroitre l’assiduité des élèves et à stimuler les habiletés d’apprentissage quels que soient les contextes, tout en sensibilisant et en tâchant d’impliquer les familles »
Les écrits professionnels constituant en ce sens une « mémoire commune des initiatives entreprises, et ce chez l’ensemble de leurs acteurs ».

En conclusion…

  • Le LéA, un espace interdidactique qui documente les pratiques de l’accompagnement et du suivi pédagogique, intègre l’informulé dans le domaine du formulé et produit une trace historicisée de la démarche de collaboration » (Biagioli, Quilio et Torterat, 2015) ;
  • « Des ressources partenariales et ouvertement collaboratives, en partie numériques, mais surtout en direction d’un « fonds expérientiel commun » (Depraz, 2009).

La discussion :

Les échanges ont porté sur : – Les modalités de stockage et de partage de ces écrits ; – La question de la conservation des données (CNIL) ; – La production et la mutualisation de ces écrits (Cf. Clerc (1999) cité par F. TORTERAT : « Parmi les partenaires directs de ces initiatives, tous ne sont évidemment pas des « rédacteurs professionnels », au sens où ils seraient spécifiquement mandatés pour un ensemble de productions écrites liées à leur travail ») ; – L’appropriation de ces divers écrits par des partenaires de statuts très différents.

3ème communication : Le journal du nombre et la création de problèmes, deux dispositifs pour le déploiement de la pratique écrite des mathématiques et l’incitation à la rencontre personnelle avec des questions dont les connaissances sont des réponses.

LéA Réseau Ecole d’application Saint-Charles (Baptiste MOONENS, Mireille MORELATO)

{{ Note aux participants à l’atelier : 2ème communication dans l’ordre du programme, sans tenir compte de l’inversion de passage réalisée en atelier pour tenir compte des contraintes horaires de certains intervenants }}

Le LéA :
– Thématique(s) : Apprentissage et socialisation, les ressources pour apprendre et faire apprendre
– Action : Mobilisation sur les questions des nouveaux programmes portant sur « la connaissance des nombres et le calcul », du CP au CM, et l’importance de l’acquisition des mécanismes liés à leur compréhension.

La communication :

Les communications de Mireille MORELATO et Baptiste MOONENS ont tout d’abord présenté le journal du nombre.
Ce journal reprend la proposition originale du journal des fractions de G. Sensevy (Sensevy, 1996) pour l’accommoder aux choix didactiques qui fondent les enseignements qui sont réalisés dans le domaine des nombres et de leurs usages. A partir de l’observation et de l’analyse de journaux produits par les élèves, la communication a montré comment des élèves sont amenés à rencontrer les potentialités des nombres et du code numérique par la diversité de questions que peuvent leur suggérer des situations d’apprentissage et qu’ils explorent à l’aide de l’écriture symbolique.

A ensuite été présenté comment la création de problèmes par les élèves rencontre l’enjeu de la forme scolaire que les membres du LéA tentent de développer et dans laquelle le principe est de construire des enseignements numériques qui mobilisent des objets culturellement signifiants. Par exemple, l’étude de créations d’énoncés à partir d’une écriture symbolique complexe permettra de comprendre comment des élèves reconstituent des conditions qui peuvent la produire, construisant ainsi une connaissance des types de problèmes qu’ils peuvent résoudre par ce moyen.

Enfin a été montré en quoi ces écrits comme les écrits symboliques participent ainsi à l’enquête au long cours que mènent les élèves dans les pratiques numériques.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.