Des nouvelles du LéA Collège Marseilleveyre

Compte-rendu de la réunion du 13 novembre.

L’ensemble des professeurs du LéA sont présents ainsi que les trois enseignants des deux autres collèges du secteur qui ont souhaité participer aux réunions et s’engagent dans la mise en œuvre de PER dans leurs classes.

 

Un ordre du jour a été envoyé à l’ensemble des participants de la réunion bi-mensuelle deux semaines auparavant et il est rappelé en début de séance :

 

  1. Discussion sur les objectifs que nous nous fixons pour le niveau 3e.
  2. Retours sur le PER conçu par l’équipe de Bordeaux visant l’enseignement de la trigonométrie.
  3. Bilans sur la première partie de l’algèbre.
  4. Des mises en garde pour l’enseignement de la notion d’agrandissement et de réduction en 3e .
  5. Commentaires sur le document portant sur l’enseignement des fonctions.

La question de l’évaluation est abordée dès le départ car la première cohorte d’élèves ayant suivi le LéA arrive en 3°. Une mise au point sur ce qui sera évalué est faite : évaluer en termes de connaissances mais aussi questionner le rapport aux mathématiques que les élèves auront développé.

Le premier point donne lieu à un débat nourri pendant lequel les enseignantes du collège Marseilleveyre reviennent sur leur sentiment de dispersion dans les nombreuses propositions qui leur sont faites : reprendre d’anciens PER ou en tester de nouveaux demande un travail conséquent difficile à fournir actuellement. Yves Matheron propose de revenir à d’autres formes de travail collectives antérieures au cours desquelles les enseignants participaient à l’élaboration des PER à tester en classe. Cette suggestion est accueillie favorablement par l’ensemble des participants qui s’engagent à des degrés divers selon leur disponibilité : deux groupes sont constitués pour la prochaine réunion : l’un travaillera sur l’algèbre en 3e , l’autre sur la géométrie tandis que d’autres thèmes mathématiques sont reportés à l’année suivante.

Il est aussi proposé aux enseignants qui ont récemment rejoint l’équipe du LéA de visionner les vidéos des séances en classe pour leur permettre une meilleure prise en main des PER déjà finalisés. Cette proposition est accueillie très favorablement et sera mise en œuvre dès la prochaine réunion.

L’enseignement de la trigonométrie ayant déjà été effectué en classe, il est décidé de ne pas traiter ce point.

Des remarques constructives sont alors faites sur le document en cours de test dans les classes concernant la première partie de l’algèbre en 3: suggestion de modification, dysfonctionnement d’une partie de l’activité. Toute l’équipe réfléchit alors à des modifications potentielles dont pourrait profiter la troisième enseignante qui n’a pas encore commencé à y travailler.

Un débat autour de la notion d’agrandissement et de réduction qui ne peut remplacer le concept mathématique de similitude s’engage alors anticipant ainsi l’évolution de la progression de l’équipe du collège Marseilleveyre qui souhaite bientôt travailler sur le théorème de Thalès. Débat clos par la décision collective d’avoir un groupe de travail lors de notre prochaine réunion qui y réfléchira.

La séance se clôt par la mise en place de deux groupes de travail pour la séance du 27 novembre selon le choix et les disponibilités de chacun. D’ici là, l’équipe de recherche s’engage à fournir des ébauches ou des modifications sur lesquelles ces mêmes groupes pourront entamer leurs réflexions.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.