Recherche collaborateur.trice.s pour un symposium au congrès mondial de l’écriture 2023

Proposition de collaboration à  un symposium long au congrès mondial de l’écriture qui aura lieu en février 2023 : “Formation continue et continuée à/par l’écriture”

Ce symposium est l’occasion de vivre un moment de partages, de dialogues entre les équipes, engagées dans des réflexions sur l’écriture en milieux scolaires et universitaires, dans des dispositifs de formation et en contextes de recherche collaborative (voir texte ci-dessous). Il présente trois axes qui pourraient constituer trois symposiums reliés entre eux. Pour chacun de ces symposiums, des propositions de communication de moins de 650 mots doivent être soumises.

Informez-nous si vous êtes d’accord pour solliciter des collègues potentiellement intéressé.e.s, collecter leurs propositions (en fléchant l’axe choisi), nous les transmettre et être porteuse.s de l’un des trois axes. Les résumés seront à nous envoyer le 8 avril 2022 au plus tard.

Nous rassemblerons les résumés et les déposerons sur le site du congrès.

Attention, chaque communicant.e devra faire les démarches nécessaires à son inscription au congrès, à son déplacement et à son hébergement.

Aurore Promonet et Cindy De Amaral, LéA de Lorraine.

  Nous restons à votre écoute pour toute question.

deamaralcindy@univ-lorraine.fr et aurore.promonet-therese@univ-lorraine.fr.

 

Texte du symposium : Formation continue et continuée à/par l’écriture 

Ce colloque s’intéressera aux enjeux didactiques d’une écriture envisagée à la fois comme objet et outil de formation. Les différentes communications rassemblées dans trois symposiums permettront de mettre en dialogue les travaux de différentes équipes ancrées en sciences du langage et/ou de l’éducation qui ont en commun de s’intéresser à des catégories particulières d’écrits produits dans des contextes de formation : des écrits professionnels et/ou réflexifs (mémoires, dossiers, thèses, articles dans des revues professionnelles). La réflexion autour de ces écrits pourra s’orienter selon deux visées complémentaires :

  • caractériser ces écrits produits en formation en s’attachant aux indices de réflexivité, de développement professionnel et aux traces d’une auctoralité émergente par le biais d’une analyse des postures énonciatives de leurs auteurs,
  • interroger les effets sur les compétences rédactionnelles de dispositifs de formation et d’accompagnement à l’écriture de l’école à l’université, mais aussi en formation continue des enseignants.

Au sein de ce colloque, les symposiums s’articuleront selon 3 axes :

  1. Les traces de réflexivité dans des écrits produits en contexte scolaire et/ou de formation professionnelle (y compris dans les rapports de stage) du primaire à l’université, en passant par les filières professionnelles,
  2. Les traces de construction d’un éthos professionnel et les postures énonciatives déployées par les auteurs en formation dans des écrits de recherche et/ou professionnels (dans le champ de la litératie académique ou de l’écriture professionnelle en passant par les écrits d’initiation à la recherche),
  3. Les modalités d’accompagnement à la formation à et par l’écriture réflexive (formation doctorale, formation continue des enseignants…) et leurs effets sur les compétences litéraciques des formés.

 



Citer ce billet
Michèle Prieur (2022, 30 mars). Recherche collaborateur.trice.s pour un symposium au congrès mondial de l’écriture 2023. LE BLOG DU RÉSEAU DES LéA-IFÉ. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tn8p

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search