Réseau LéA “CAPture”, itinéraire d’une recherche participative, carnet de bord, épisode 2: découvrez l’esprit CAPture !


CAPture’ : «Every lesson shapes a life» – «Chaque cours façonne une vie»…


Episode 2 : “Chaque regard compte… ensemble, allons plus loin…”


Premier regard pendant quelques instants :
Un coup d’œil rapide dans le rétroviseur –
«let’s take a trip down memory lane for a few minutes»


Démarche d’amélioration continue et propositions d’actions/d’autres stratégies positives dans les pratiques pédagogiques et professionnelles …

Lors de notre premier billet, nous avions évoqué combien le travail mené par les acteurs au sein de notre expérimentation académique, facilité par l’accompagnement de l’Inspection pédagogique, avait permis de mettre en place un climat de confiance.


Entrons à présent davantage dans le cœur de notre travail…  Vous êtes prêts ?
‘CAPture’, c’est parti …


‘CAPture’ c’est d’abord… quelques rappels…

L’ambition, à partir d’un intitulé ‘slogan’ (‘CAPture’) et lors du lancement de l’expérimentation, était en un mot de répondre aux besoins du terrain concernant des profils d’élèves en grande difficulté dans l’apprentissage de l’anglais mais également dans l’acquisition de compétences transversales.


‘CAPture’ et TVP… transformation…

Le développement d’un sentiment de réussite personnelle, la valorisation positive des compétences acquises par les élèves ainsi que la favorisation d’une plus grande employabilité sont toujours au cœur du travail du groupe.
Aujourd’hui, celui-ci trouve une place naturelle dans les enjeux de la mise en œuvre de la transformation de la voie professionnelle et des nouvelles modalités d’évaluation en anglais en CAP.


Une dynamique ‘Qualéduc like’

Concrètement, dans un groupe de 6, puis 10, 15, pour atteindre 18 enseignants (intégrant une enseignante de SEGPA) en septembre 2021, et encore une fois dans un contexte difficile depuis mars 2020, l’ensemble des acteurs s’est investi dans la recherche collaborative d’autres stratégies pour faire évoluer progressivement les postures d’enseignement, les pratiques pédagogiques et professionnelles.

La  philosophie, et le moteur de cette quête ? : la démarche d’amélioration continue.
Dans le contexte d’une expérimentation, «on peut se tromper», quelques emprunts pertinents à la méthodologie Qualéduc1 ont en effet permis de donner les outils pour :

  • la mise en place de la problématique de l’expérimentation,
  • l’élaboration des actions pour y répondre,
  • la tentative de création d’indicateurs pour envisager une mesure de la pertinence des actions envisagées.

Une recherche collaborative avec des premiers identifiables …

Les actions engagées les plus saillantes donnant sens et valeur à la volonté d’’accrochage’ scolaire :

  • La valorisation de l’action ‘CAPture’ par le biais d’un cahier des charges signé par chaque établissement impliqué,
  • L’inscription et la visibilité du projet dans le Projet Langues Vivantes de l’établissement impliqué ; le PLVE étant une spécificité de la discipline,
  • La création et la mise à disposition d’un logo de l’expérimentation (en noir et blanc puis en couleur) et d’un visuel, type infographie, présentant le projet et personnalisable pour chaque classe et enseignant investi,
  • Des temps de regroupement en présentiel, de travail, mais également de partage et de convivialité,
  • La mise à disposition d’un magistère, volet à distance de l’expérimentation, espace ressource, d’animation, de communication, de forum, de dépôt et de mutualisation.

Le groupe a pu ainsi déconstruire et ‘s’attaquer’ à des notions didactiques, conceptions pédagogiques mais également à des gestes professionnels ou encore à la conception de l’enseignement de l’anglais dans la voie professionnelle en CAP.


Le ‘CAPture’ enseignant :

proposer de manière collaborative d’autres stratégies, la quête d’un autre/nouveau sens, d’autres valeurs …

Les plus significatives sont les suivantes :

  • La création de modules de deux heures donnant lieu à une production de l’élève et des compétences valorisées de manière positive, le cœur de l’expérimentation.
  • La mise en place d’autres ‘temps du cours’ ou les différentes étapes élaborées et formalisées pour la mise en œuvre d’un enseignement par module, dispositif « ParCours », associées à des stratégies d’apprentissage et ‘techniques’ d’enseignement (ludification des approches, plasticité de la mémoire, notion de ‘charge cognitive’, enseignement explicite …).
  • Un parcours repensé avec des environnements de travail diversifiés ; chaque espace de travail pouvant donner lieu à un repérage de compétences transversales avec un outil numérique, dispositif « Rainbow ».
  • une forme scolaire également réappropriée avec des stratégies de mise en confiance, de sérénité dans les apprentissages, dispositif «3 M» (Musique, Mandala, Maison).
  • La mise en œuvre d’actions favorisant la valorisation / l’auto-valorisation et évaluation des compétences par l’élève, si modestes soient-elles, dispositif « I C.A.R.E » (‘salle des trophées’, ‘totem de la réussite’, attestations/relevés de compétences …).

Passé, présent… l’apport de la recherche, ‘CAPturer’ une valeur commune

La recherche collaborative s’enrichit lorsque les chercheurs intègrent le groupe et l’aide à élaborer et mettre en œuvre un positionnement diagnostic des élèves dès l’entrée en CAP, une des ambitions du nouveau programme de langue de 2019.

A l’issue des entretiens et du travail effectué avec l’ensemble des acteurs du projet, la question de la valorisation, plus largement de l’évaluation, devient rapidement le ‘liant’ du groupe, faisant de cette thématique un objet d’étude commun.


Notre futur ‘présent’ et notre ‘à venir’… la recherche participative dans le cadre du LéA, actions et interactions …

Un certain nombre d’enseignants impliqués dans l’expérimentation sont sollicités et volontaires pour intégrer un groupe nommé ‘LéA Capture’. 9 enseignants répondent positivement à la proposition. 

La recherche, l’Inspection pédagogique ainsi que les coordonnateurs LéA du projet mettent tout naturellement en place des actions spécifiques pour :

  • Enrichir les thématiques issues de la recherche collaborative menée par le groupe et valoriser autrement les enseignants impliqués dans l’expérimentation par le biais de la recherche participative.
  • Créer et animer un lien systématique entre le projet académique et le groupe Léa en mutualisant les apports de la recherche collaborative et participative.

Les thématiques ‘CAPture’ sont reprises, affinées et/ou enrichies :

  • La question du positionnement des élèves ;
  • L’hétérogénéité/la mixité des publics ;
  • La dynamique de création de modules de formation ;
  • L’environnement de travail et les espaces d’apprentissages (organisation, classe flexible…) ;
  • L’implication, la participation et la valorisation des élèves ;
  • L’inclusion scolaire (EBEP, Ulis).

Un regard plus large a également été mis en place par les chercheurs : le rapport de l’élève à l’école dans la voie professionnelle.


Les actions engagées menées par les chercheurs ainsi que les coordonnateurs LéA :

  • maintien du lien entre les actions menées par le groupe académique d’expérimentateurs et le groupe Léa ‘CAPture’,
  • création des conditions d’interaction, d’enrichissement (mutualisations, témoignages, communications de résultats, production de ressources) entre les deux groupes.

Dans le cadre spécifique du Léa :

  • personnalisation des actions à mener en fonction de la thématique traitée et l’enseignant(e) concerné(e) afin de répondre aux besoins de façon précise (besoins enseignant, développement des thématiques du projet …) – les pôles dits de ‘professionnalité’ ;
  • analyses de pratiques professionnelles par la technique de l’auto-confrontation (captations filmées, sélection d’extraits par l’enseignant(e) et auto-confrontation) effectuées par les chercheurs et mise en place d’actions menées à la suite de cette étape, suivies par les chercheurs ainsi que les coordonnateurs LéA.
  • propositions, après consultation de chaque membre LéA, par le coordonnateur LéA ‘CAPture’, d’un travail spécifique autour de la communication des actions menées (constitution de témoignages, échanges/partages, élaborations et communication de productions dites ‘les mains dans le moteur, au cœur de la classe’…) ;
  • structuration/coordination des actions menées, que ce soit par les chercheurs et/ou celles menées par le coordonnateur LéA ‘CAPture’, avec un cahier de bord ;
  • contact régulier et régulations : rencontres, partages, échanges avec les enseignants, les équipes en présentiel (en établissement) et à distance (visio, communications électroniques et téléphoniques …) par les chercheurs et les coordonnateurs LéA.

Pour en savoir davantage sur la démarche qualité Qualéduc:
https://eduscol.education.fr/2192/qualeduc-un-outil-de-qualite
https://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/qualeduc


Retrouvez TOUS les autres articles de blog du LéA CAPture



Citer ce billet
fmichel (2022, 13 mars). Réseau LéA “CAPture”, itinéraire d’une recherche participative, carnet de bord, épisode 2: découvrez l’esprit CAPture ! LE BLOG DU RÉSEAU DES LéA-IFÉ. Consulté le 22 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tn8f

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search