Première journée du séminaire de rentrée des LéA pour Roger Martin du Gard

Le 5 novembre dernier j’ai eu le plaisir de participer au séminaire de rentrée des Léa. Le premier me concernant !

Dès le café d’accueil, les échanges avec l’équipe de l’Ifé et les autres Léa ont commencé. La journée s’est organisée autour de quatre enjeux cruciaux des Léa. J’ai trouvé les thématiques particulièrement bien choisies parce qu’en résonance avec les questions qu’on se pose dans notre nouveau projet de Léa : quelles organisations mettre en place et comment les mettre en place entre les institutions académiques et les partenaires locaux ? Comment organiser la collaboration entre les chercheurs et les praticiens ? Comment envisager la production et la diffusion de ressources au sein du Léa ? Quels sont les liens entre de Léa et la formation ? Les exposés de la matinée ont apporté plusieurs éléments de réponse prenant exemple sur des Léa. J’ai particulièrement apprécié la diversité des profils des conférenciers (chercheurs, enseignants, chefs d’établissement, inspecteurs, etc.). Cela témoigne de la potentialité des Léa pour organiser la rencontre entre les praticiens et les chercheurs. L’après-midi a été tout aussi riche. Réunis sous la forme d’atelier autour des thèmes de la journée, nous avons pu partager nos expériences respectives entre Léa.

Enfin, les temps informels m’ont permis de rencontrer « en vrai » l’équipe de l’Ifé ainsi que les collègues du LéA Ampère qui partage des thématiques communes sur l’algèbre et l’évaluation avec notre Léa Roger Martin du Gard. Echanges à poursuivre !!!

Julia Pilet


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *