Une évaluation autonome et inclusive

Au sein du projet Sciences du collège Pailleron, des séances autonomes ont été développées depuis deux ans (voir les vidéos explicatives conçues à l’occasion du séminaire des LéA 2021 et publiées sur le site du LéA Pailleron ; et en particulier sur la production d’une séance autonome). Ces séances permettent aux enseignants de plusieurs disciplines (PC, SVT, Technologie, Art) de faire travailler un groupe d’élèves sur un thème pendant 4 semaines, avec une séance par discipline. L’interdisciplinarité n’oublie pas les disciplines, mais les articule autour de compétences communes. Du point de vue des élèves, ils découvrent le plaisir de l’autonomie et du travail en groupe avec des consignes explicites, claires, et des compétences bien identifiées.

Cette année, nous avons porté notre attention sur l’évaluation, qui a lieu à la suite des 4 séances. Les principes doivent être les mêmes : identifier les compétences communes, expliciter les consignes, permettre à tous de s’approprier les questions. En effet, le projet Sciences est aussi un projet inclusif, puisque les groupes mélangent classes SEGPA et classes générales. L’évaluation doit donc s’adresser à tous les élèves.  Dans cet article, l’évaluation du thème 1 est décortiquée pour montrer l’évolution par rapport à l’année dernière.

Du point de vue formel, le découpage de l’évaluation par séance a été conservé cette année. Ceci permet de rendre compte des différentes approches disciplinaires et les élèves peuvent plus facilement se rappeler des séances.  Par contre, les compétences évaluées sont indiquées en début de document ; alors que l’année précédente, chaque partie de l’évaluation comprenait ses propres compétences. Ceci rend certainement plus lisibles les objectifs de l’évaluation.  Les changements effectués depuis l’an dernier sur la forme des fiches élèves ont été reportés cette année sur les évaluations : une police de caractère adaptée à tous les élèves ; des consignes courtes (une phrase) et écrites à la 1ère personne ; report des aides outils proposées dans les séances sur l’évaluation (pour ce thème, définition du mot « analyser » : « observer pour donner du sens ») avec la même phrase et le même logo. 

Sur le fond, le thème 1 pose la question du choix de la planète Mars comme destination du voyage. En art, les élèves ont conçu une affiche avec l’ambition de faire correspondre la réalité et leur représentation tout en y mettant une part d’humour ou de futurisme pour donner envie de partir vers Mars. En SVT, les méthodes expérimentales d’identification des roches ont permis de déterminer la nature de celles présentes sur Mars. En technologie, les distances au Soleil et tailles des planètes ont été rentrées dans un tableur, avec un travail sur la notion d’échelle de longueur. Enfin, en PC, le logiciel Celestia® et le planétaire humain ont été utilisés pour, à nouveau, se poser les questions de distance, de tailles et d’échelle, mais également de vitesse.

Ainsi, les compétences travaillées dans les différents thèmes sont :

  • analyser, observer et interpréter en utilisant différents modes de représentation ;
  • compléter et analyser un tableau ;
  • se repérer dans l’espace et enfin une démarche de classification et caractérisation (clé de détermination des roches, les paramètres des planètes).

Les connaissances transversales aux quatre séances portent sur le sol de mars (art et SVT) ; le Système solaire (technologie et PC).

L’évaluation est alors basée sur des consignes identiques à celles posées dans les séances, mais avec une transposition dans un autre contexte ou un autre objet, afin de travailler sur les compétences :

  • En art, une nouvelle affiche devait être analysée en distinguant description et interprétation.
  • En SVT, des roches apportées en classe ont pu être identifiées avec une clé de détermination différente.

Deux tableaux ont dû être remplis, lus ou analysés par les élèves. Toutes les questions avaient été posées dans les séances, et les données indiquées dans les tableaux permettaient d’y répondre (pour les groupes qui n’avaient pas eu le temps d’y répondre pendant la séance). Il s’agissait donc bien de savoir analyser un tableau et des données et non pas de se rappeler des réponses.  

Cette première évaluation cohérente avec l’esprit du Projet Sciences a été une réussite. Tous les élèves ont pu finir leur évaluation, ce qui n’est jamais arrivé les années précédentes. Selon les enseignants du projet, cela ne s’explique pas par la simplicité des questions, mais plutôt parce que l’évaluation était bien adaptée en durée et parce que les élèves n’ont pas perdu de temps à comprendre les questions.

Les niveaux de réussite sont notés de 0 à 3. Les graphes ci-dessous montrent l’histogramme (normalisé) des niveaux atteints sur quatre compétences pour les élèves de trois classes (deux 6ème générales – 6ème 1 et 6ème 2 – et une 6ème SEGPA – 6ème 5).

Les élèves des différentes classes de 6ème sont mélangés au sein des différents groupes du projet. Le niveau de l’évaluation est bien adapté avec une courbe globalement centrée sur un niveau de 2 et une proportion non négligeable de niveau 0 ou 1 (non acquis ou en cours d’acquisition).

L’attention portée aux consignes pour s’assurer de leur compréhension par tous et de leur cohérence avec les activités menées a évité une discrimination envers les élèves de SEGPA, associée à un sentiment de frustration et d’échec. Les courbes de la classe SEGPA sont différentes (sauf pour “Analyse d’une affiche”) mais ne sont pas décalées vers des niveaux inférieurs.

Nous poursuivons ce travail pour le thème 2 et continuerons dans les thèmes à venir ! Nous publierons les graphes de résultat pour les prochains thèmes.


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. pdutreuil dit :

    Bonjour,
    Remarque de forme :
    la seconde illustration envoie sur un lien invalide (aucune image erreur 404)
    Travail très intéressant par ailleurs, merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search