Séminaire de rentrée des LéA 2021 : Témoignage d’un regard extérieur sur l’atelier « Blason de l’accompagnement, ajustements pendant la crise sanitaire »

Mohammad Alturkmani, ingénieur d’études au pôle formation et au pôle interface et incubation IFÉ, a participé au séminaire de rentrée des LéA. Il nous partage son expérience en tant qu’animateur sur l’atelier “Le blason de l’accompagnement”.

Le contexte : les équipes représentant les LéA étaient réparties en cinq salles (bleue, orange, rose, verte, blanche). Chaque salle était accompagnée par un animateur et un observateur qui avaient participé à la journée d’étude du 16 novembre. J’étais l’animateur de l’atelier dans la salle Rose et Sophie Nadeau-Tremblay (Conseillère pédagogique en entrepreneuriat conscient – membre de la délégation Québécoise) était présente comme observatrice pour vivre cet atelier et échanger avec les membres des LéA. L’objectif était de synthétiser les remarques pour les présenter ensuite aux collègues dans l’atelier de la journée d’étude internationale.

Cet atelier « Compléter le blason de l’accompagnement » était organisé en deux temps (travail individuel et échanges).

Temps 1 : Travail individuel par chaque LéA
Le premier temps était consacré à remplir le blason relatif à chaque LéA. Ce temps était organisé en équipe de LéA. Il s’agissait de présenter les points d’appui, les aides et les leviers qui avaient permis de maintenir une activité entre tous les acteurs au sein du LéA pendant la crise sanitaire.

Temps 2 : Echanges fructueux entre les différents LéA présents
Le deuxième temps était consacré à partager les expériences et à dégager de bonnes idées. Chaque LéA est revenu brièvement sur son thème de travail, le niveau et les membres impliqués (enseignants, chercheurs, élèves,…). Ensuite, il a fait le point sur ce qui a permis de maintenir la collaboration notamment pendant la crise sanitaire.

La majorité des LéA présents à cet atelier avaient pu maintenir leurs activités à distance, en hybride, ou en présentiel. Ils nous ont fait part des difficultés qui ont été soulevées par la crise sanitaire.

Par exemple : Le LéA Le Corbusier a cité les trois problèmes suivants :
Problèmes techniques (problèmes de connexion pour des réunions à distance ou hybride) ;
Responsabilité de chacun insuffisamment explicitées pour permettre le travail à distance ;
Impossibilité pour les chercheurs de venir observer des séances de classe.

Voici quelques points d’appui qu’ils ont présentés : proposer des rencontres régulières entre les enseignants et les chercheurs, mettre en œuvre des séances de travail collaboratif sous forme de visioconférence, avoir un groupe sur une application de messagerie instantanée, échanger régulièrement par mail, partager des ressources à partir d’un lieu de stockage numérique (CR des réunions, littérature scientifique, tests construits,…), produire une vidéo pour les séminaires de LéA, proposer des méthodologies de recueil de données (entretiens, focus groupe, analyse de pratique, observation de classe,…).

Ce deuxième temps était très intéressant pour échanger des expériences notamment avec un nouveau LéA qui démarre cette année 2021-2022. De nombreuses idées intéressantes des LéA ont été partagées du point de vue méthodologique et institutionnel notamment pour organiser des temps de travail collaboratif. Suite à cet atelier, lors de la présentation de la journée d’étude internationale, Sophie Nadeau-Tremblay a souligné l’importance du Leadership1. Dans une recherche collaborative, le Leadership peut être un chercheur mais aussi un enseignant qui facilite et favorise la collaboration entre les acteurs de deux mondes (éducatif et recherche). Une vive discussion a été enfin lancée autour de cette notion de Leadership éducatif collaboratif ! À suivre…

Mohammad Alturkmani, ingénieur d’études au pôle formation et au pôle interface et incubation IFE

Retrouvez les articles du blog sur le séminaire de rentrée des LéA 2021 et les journées d’étude :

1Références (pour aller plus loin) :

Spillane, J.P, Halverson, R.R., & Diamond, J. (2008). Théorisation du leadership en éducation : une analyse en termes de cognition située. Éducation et sociétés, 21 (1), 121-149. https://www.cairn.info/revue-education-et-societes-2008-1-page-121.htm

Gélinas-Proulx, A., & Jäppinen, A.-K. (2017). Focalisation sur le leadership collaboratif. Enseignement et recherche en administration de l’éducation, 1 (1), 209-215. http://www.aderae.ca/wp-content/uploads/2017/12/Revue_ERAdE_Vol1_No1_G%C3%A9linas-Proulx_et_collab.pdf


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search