De l’importance de la séance 0 avant les regroupements dans les CID

Jeudi 25 mars nous avons élaboré en équipe trois séances 1 de regroupement en Classes Inter-Degrés (CM1-CM2-6ème) en Mathématiques, EPS et Français

Notre fil rouge de réflexion pendant la construction des séances était de réfléchir aux éléments suivants: les consignes, la constitution des groupes de travail (en essayant de prendre en compte la zone proximale de développement des élèves dans chaque groupe) et la mise au travail des élèves en inter-degrés.

Ce travail de réflexion a été mené en binôme ou trinôme d’enseignants du 1er et du 2nd degré : En français : une enseignante du 1er degré, et deux enseignantes du 2nd degré; En mathématiques: une enseignante du 1er degré et une enseignante du 2nd degré; En EPS, une enseignante du 2nd degré & une enseignante supplémentaire du 2nd degré.

La mise en commun des préparations de séances 1 a permis de mettre en avant, dans tous les groupes, la réalisation d’une séance 0 en amont, dans chaque classe, qui prépare la séquence proposée ensuite en regroupement Inter-Degrés.

De ce fait, quand les élèves de CM1-CM2-6ème se retrouvent pour travailler en Inter-Degrés ils ont tous bénéficié en amont d’une séance d’introduction qui les préparent à ce regroupement école collège.

Pour l’équipe,

Lucie

De gauche à droite : Sarah Gaziello, Aline Fablet, Julie Palmieri, Chama Bouhlel, Pascale Gacem, Laura Fratila et Serge Battù
Mise en commun des préparation de séances 1 réalisées dans les trois groupes en EPS, Mathématiques et Français

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search