Rencontre du LéA Fontreyne du 20 novembre 2020

Vendredi 20 novembre 2020, les différents partenaires du LéA Fontreyne se sont retrouvés au collège. Au programme : des observations de classes, notamment de deux classes de 6ème qui seront particulièrement suivies par la recherche cette année, des échanges entre chercheurs et enseignants, des temps de discussion associant recherche et administration, et une réunion de travail ouverte aux enseignants d’un autre établissement du réseau Porte des Alpes, le collège Marie Marvingt de Tallard. 

Les chercheurs ont présenté leur équipe interdisciplinaire élargie, car le collectif s’est recomposé autour de besoins qui émergeaient, notamment en psychologie de l’éducation et en sciences du langage. En effet, au fil des observations et des entretiens, une thématique s’est progressivement imposée, en lien avec l’inclusion, les troubles des apprentissages et les problématiques de décrochage : comment les élèves les plus en délicatesse avec l’école entrent-ils dans la technologie employée ? Au-delà de l’appétence souvent spontanée, de la relation avatariale souvent investie, quels sont les obstacles auxquels les plus fragiles sont malgré tout confrontés ? Quels sont les leviers, techniques et didactiques, à actionner pour que la pédagogie innovante employée soit bien accessible à tous ? À quelles conditions cette expérimentation liée à l’immersion dans une réalité virtuelle où viennent se jouer les apprentissages peut-elle devenir pleinement inclusive ?

Cette inflexion prise par la recherche correspond bien aux usages décrits par l’équipe pédagogique, au travers non seulement du dispositif « Devoirs faits » mené par plusieurs enseignants dans le cadre de la plateforme de réalité virtuelle, que ce soit pour prendre en charge des élèves repérés comme étant en grande difficulté ou des élèves ne pouvant être scolarisés en établissement et relevant d’un SAPAD (Service d’Assistance Pédagogique à Domicile), mais aussi au travers de projets interdisciplinaires conjointement menés en 6ème ordinaire et en 6ème SEGPA. 

La réunion a donc bien permis de définir des priorités communes et de déterminer la méthodologie employée ainsi que les objectifs poursuivis, en matière de résultats scientifiques et de rayonnement du LéA. 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search