Comment Shanghai répond aux défis de l’enseignement des maths à distance – Luc Trouche

Durant la fermeture des écoles de Shanghai, 90% des écoliers ont travaillé en ligne et fait leurs devoirs de maths. Un succès qui mérite explication et peut-être aussi quelques nuances. Observer comment les écoliers chinois ont étudié pendant la pandémie c’est aussi découvrir ce qu’est l’enseignement habituel des maths dans cette métropole chinoise, comment il est organisé pour aider au mieux les élèves à progresser. Professeur émérite à l’Institut français de l’éducation (ENS de Lyon), Luc Trouche nous fait bénéficier de sa collaboration, via l’Institut Joriss, avec des chercheurs de l’East China Normal University (ECNU) et des premiers éléments de l’article à paraitre sur la façon dont 13 professeurs d’école primaire de Shanghai ont répondu aux défis de l’enseignement à distance (Huang, X., Huang, R., & Trouche, L. Learning from addressing the challenges of online teaching in a time of epidemic: A case in Shanghai. Educational Studies in Mathematics).

Retrouvez le texte complet et des exemples de vidéos-leçons, dans l’édition du mardi 9 juin 2020 du Café Pédagogique :

Un enseignement qui repose fortement sur la collaboration des professeurs et le suivi des élèves, via le Groupe d’Enseignement et de Recherche (GER).

Une politique scolaire, pour faire face à l’épidémie COVID-19, qui s’appuie sur cette structure collaborative afin de produire des vidéos-leçons de 20 min.   

Suivi rapproché de 13 professeurs de mathématiques en école primaire : différences d’expérience d’enseignement, de position dans le processus de conception des vidéos-leçons, ou encore de localisation des écoles.

La complexité de l’exercice et les conditions pour y faire face : 4 niveaux d’analyses pour comprendre le succès de la mise en œuvre de l’enseignement à distance.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.