Éducation : après le confinement, l’ère de la créativité, de la collaboration et de l’expression des besoins

Rencontre nationale des LéA 2020,
26-27 mai 2020

Le réseau des Lieux d’éducation associés  à l’IFE a été créé il y a 10 ans pour développer les interactions entre la recherche et les praticiens, sur la base d’une collaboration entre tous les acteurs de l’éducation. Ses équipes mènent des recherches sur des questions portées par les acteurs du terrain et produisent des ressources pour l’enseignement et la formation (ces ressources sont consultables sur le site des LéA). Le réseau des LéA souhaite faire de sa rencontre nationale, initialement prévue en présentiel les 26 et 27 mai, un temps fort pour penser l’après-confinement de l’éducation.

La pandémie, et la fermeture des établissements d’enseignement qui en a résulté, ont agi comme un révélateur sur l’éducation : révélateur des difficultés (techniques ou sociales), révélateur du potentiel de la créativité de tous les acteurs, révélateur des exigences de renouvellement de la forme scolaire elle-même (relation entre enseigner et apprendre, entre distance et présence, gouvernance).

De nouvelles formes émergent : formes d’organisation des élèves, formes d’organisation des enseignants, formes d’interaction avec les acteurs de l’éducation (par exemple les parents), formes d’interaction avec une variété de dispositifs techniques, prescrits ou non. 

Pour préparer ces journées qui ne pourront pas se tenir en présentiel, les animateurs du réseau, ont contacté l’ensemble des LéA pour recueillir leurs propositions à partir d’une interface collaborative pour l’échange des idées et des perspectives. Ces interactions ont révélé les difficultés de toute nature auxquelles se sont heurté les acteurs des LéA, et la richesse des formes qu’ils ont fait émerger pour surmonter ces difficultés. 

De ces échanges ressortent un ensemble de questionnements, portant sur : les conditions de travail des enseignants en confinement, les formes de continuité des LéA pendant le confinement (difficultés, adaptations, réussites et échecs), les formes d’enseignement (problèmes liés au numérique, découvertes, décrochages), les nouvelles interactions avec l’environnement (en particulier avec les familles), ce que l’on veut changer au retour dans l’école (ce qui ne peut plus durer, et ce qui doit advenir). En témoignent des articles du blog des LéA sur « la continuité pédagogique » ou sur « Vivre la coopération en confinement » .

Ces questionnements nourriront la rencontre nationale, qui aura lieu essentiellement en ligne. Toutes les informations sont la page de la manifestation sur le site des LéA. Les outils mobilisés, ou créés, dans la période de confinement seront mis à profit pour penser l’avenir, et les changements nécessaires pour le faire advenir. 

Équipe des référents des LéA : Samia Aknouche, Jean-Charles Chabanne, Frédérique Cordier, Edwige Coureau, Bertille Joseph, Carole Le Henaff, Catherine Loisy, Réjane Monod-Ansaldi, Sophie Roubin, Luc Trouche. 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.