Le LéA Barnier entre dans sa deuxième année de travail

L’apport d’une enseignante supplémentaire détachée à mi-temps sur le LéA Barnier a permis de dynamiser et d’apporter un bel élan à l’équipe déjà en place depuis la rentrée 2012.
Cette année le travail se fait avec une classe de 3ème DP6 (appelée PrépaPro aujourd’hui ..) intégrant dans son effectif 4 élèves de l’ULIS souffrant de TSA (élèves dyslexiques).
Au premier trimestre, les élèves ont travaillé durant 4 séances sur un « problème ouvert » en mathématiques. Les séances sont toutes filmées ce qui permet dans un second temps de faire un retour en équipe.
Pour rappel, notre recherche s’axe sur la résolution de problèmes et les stratégies de raisonnement de l’élève ayant des difficultés ou des troubles spécifiques des apprentissages (dyslexie).
Nous allons profiter des premières réunions d’équipe de recherche en ce mois de janvier pour lancer la deuxième partie du travail autour des statistiques.
Nous ne manquerons pas de vous décrire la suite de notre travail.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.