Congrès TACD – Plus qu’un mois pour proposer vos communications

Les 25, 26 et 27 juin 2019, se tiendra à Rennes, à l’ESPE de Bretagne (Université de Bretagne Occidentale), le premier congrès international sur la théorie de l’action conjointe en didactique (TACD).

Le congrès est proposé et organisé par un collectif de recherche travaillant en didactique depuis une quinzaine d’années. Le collectif réunit des chercheur.e.s appartenant à plusieurs laboratoires (CREAD UBO-Rennes 2 ; LISEC Nancy ; LINE Nice ; CREN Nantes ; UER MS- HEP VD Lausanne ; ACTÉ Clermont-Ferrand). Ce congrès a pour objectif de travailler à l’approfondissement de la TACD, mais aussi à son ouverture. Il est destiné à toutes celles et tous ceux qui travaillent en théorie de l’action conjointe en didactique, mais aussi et à celles et ceux qui se servent de notions épistémologiques, théoriques, méthodologiques utilisées dans cette théorie, ou qui s’en rapprochent suffisamment.

Le congrès de la TACD accueillera toute communication susceptible de faire avancer cette théorie au sein de la didactique et des sciences de l’éducation, mais aussi en étendant les liens que cette théorie didactique peut entretenir avec les autres sciences de la culture. Il entend contribuer au développement du programme de recherche de cette théorie. Il mettra la TACD en questions, et tentera aussi de poser des questions fécondes à l’approche didactique dans son ensemble, que celle-ci relève d’une didactique disciplinaire, de la didactique professionnelle, ou encore de cadres théoriques développés en didactique.
Les communications pourront porter, non exhaustivement, sur les thèmes suivants :
– l’épistémologie de la recherche, en particulier l’épistémologie des sciences de la culture ;
– les notions théoriques de la TACD, dans leur filiation, leur étude, leur devenir ;
– les méthodes, dont par exemple celles liées aux films d’étude ;
– les questions éthiques ;
– la question générale du sensible et, par exemple, des liens entre l’affectif et l’épistémique ;
– les questions politiques ;
– l’action conjointe entre professionnel.le.s et chercheur.e.s pour la compréhension et l’amélioration de la pratique (les ingénieries coopératives, etc.)
– l’articulation entre les dimensions génériques et spécifiques des savoirs en jeu ;
– le rôle et la prise en compte des contextes dans les analyses ;
– etc.

Les propositions de communication, en français ou en anglais, ne dépasseront pas 3000 caractères (espaces compris, sans les références). Elles seront déposées par les auteur.e.s sur le site du colloque pour le lundi 7 janvier au plus tard, à cette adresse : https://tacd-2019.sciencesconf.org/
Le congrès donnera lieu à la publication d’un ouvrage, regroupant les textes des conférences plénières, et une sélection de communications.

Vous trouverez ici la description de l’appel à communication.

Pour le comité scientifique du congrès,
Carole Le Hénaff, Dominique Forest et Serge Quilio


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.