Bref CR de la réunion du groupe de recherche « LéA Moulin – Sanquer » – 16 octobre 2013

Lors de cette réunion, nous avons évoqué la participation de membres du groupe à la journée d’étude du 8 novembre 2013 organisée par l’équipe d’ICAR 2 à l’IFé à Lyon, sur les « données, analyses et finalités de la recherche en apprentissage des langues médiatisé par les technologies ». Carole Le Hénaff participera à cette journée.

Nous avons pris connaissance du nouveau site des LéA, et abordé la manière dont il serait possible de mettre en place, au sein de notre académie, la « journée des LéA ». Des rencontres avec les parents, invités à venir voir comment « vivent » les LéA au sein des établissements, ont été suggérées. Nous avons également envisagé la possibilité d’une réunion à l’ESPE de Bretagne.

D’autre part, quatre enseignants associés, Philipe Lebian, Guylaine Rossi, Loïc Bars et Dorika Morisse, se sont vus attribuer des heures dans le cadre des moyens DGESCO 2013-2014.

La participation à l’élaboration d’un module M@gistère sera probablement associée à l’organisation de la journée d’étude sur la visioconférence, dont la date a été fixée au mercredi 2 avril 2014.

Les enseignants associés ont soulevé un certain nombre de points en rapport avec leur engagement au sein des LéA. Par exemple, ils ne reçoivent pas de soutien institutionnel local pour l’attribution de leur investissement en temps dans ces projets. C’est en particulier la possibilité d’obtenir des décharges d’enseignement qui semble poser problème. De plus, les enseignants entrevoient difficilement ce que le dispositif LéA leur apporte véritablement pour leur pratique par rapport à ce qui se passe dans le groupe de recherche. La question de la reconnaissance institutionnelle sera soulevée lors de la rencontre à venir entre Brigitte Gruson et la CARDIE de l’Académie de Rennes.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *