Retour sur la Rencontre des LéA 2017 – 30 et 31 mai

Mardi 30 et mercredi 31 mai 2017 s’est tenue la 7ème Rencontre nationale des LéA sur le thème : Quelles recherches collaboratives en France et à l’international, au sein du réseau des LéA et dans les réseaux partenaires ?

Comme cela a été initié lors de la 6ème Rencontre en 2016 et plébiscité par les membres du réseau, un premier après-midi de travail a réuni 71 membres du réseau au sein d’ateliers collaboratifs proposés par au moins 2 LéA autour d’une problématique commune.

 

 

 

Deux ateliers, co-animés par  5 LéA, concernaient l’enseignement des mathématiques  : Pour une contribution du réseau des LéA au portail mathématique du site Eduscol et  Journal du nombre, les conditions d’une enquête sur les nombres. Trois autres ateliers ont été proposés par la coordination du réseau. L’atelier Towards a first review of collaborative research in education in Europe and beyond, en articulation avec la Rencontre du CIDREE (Consortium of Institutions for Development and Research in Education in Europe) sur les recherches collaboratives en Europe, a permis aux experts luxembourgeois, hongrois, équatoriens et libanais d’échanger avec des acteurs des LéA Lycées Argentré-Macé, Collège Ampère et Réseau d’écoles en Bretagne.  Les deux sessions de l’atelier Construire et animer des travaux collaboratifs entre acteurs de l’éducation et de la recherche émanaient des travaux du projet Coopera-FoRCE,qui conçoit une formation à destination de pilotes et animateurs de dispositifs collaboratifs entre milieux enseignants et universitaires. Ce projet, en partenariat avec la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke (Québec), est financé par la région Auvergne Rhône Alpes. Les deux sessions d’atelier ont permis aux participants de travailler sur des transcriptions de réunions menées dans deux LéA différents.

Le soir, un repas festif a réuni les participants qui ont pu faire plus ample connaissance et poursuivre leurs échanges de façon conviviale.

La journée plénière du mercredi 31 mai a réuni 84 participants, membres du réseau, cadres institutionnels et personnes extérieures intéressées, dont 6 participants étrangers. Elle a été ouverte par Mme Catherine PEROTIN, directrice-adjointe de l’IFÉ, ainsi que par Mmes Isabelle ROBIN et Emmanuelle ILLAN, représentantes respectives des deux ministères partenaires du réseau : Le MENESR et le MAAF.


Mme PEROTIN a dressé le bilan d’une année riche pour le réseau, fort de 31 LéA en activité, dont la légitimité institutionnelle s’est renforcée tant au sein de l’IFÉ où il représente une part majoritaire des moyens alloués, que vis à vis des institutions qui y font référence dans leurs rapports et documents officiels (Assemblée nationale, MENESR).

Elle a insisté sur les nombreuses productions émanant des LéA  : publications scientifiques et ressources, avec la parution cette année, notamment, du catalogue « La Fabrique des LéA : Ressources pour l’enseignement et la formation issues de la collaboration entre enseignants, formateurs, éducateurs et chercheurs. (édition 2016)« .

Mmes ROBIN et ILLAN ont quant à elles rappelé le soutien des ministères qu’elles représentent à ce réseau, Mme ROBIN précisant que les LéA représentent un modèle à diffuser pour rendre plus fluides les rapports entre la recherche et le monde de l’enseignement.

Philippe LOSEGO, Professeur à la « Haute Ecole Pédagogique – Vaud » (HEP), Lausanne, Suisse, a ensuite donné une conférence intitulée « Les collaborations entre chercheurs et enseignants en trois questions », à laquelle trois réponses ont été apportées durant la table ronde qui lui a fait suite par Suzanne ABDUL-REDA ABOURJEILI (Enseignante-chercheuse à la Faculté de Pédagogie de l’Université Libanaise), Amina AFIF (Statisticienne-Pédagogue au Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse du Luxembourg) et Birgit PEPIN (Professeur des Universités à l’Université de Technologie d’Eindhoven – Pays-Bas) qui ont notamment présenté  les dispositifs collaboratifs en vigueur dans leur pays.

Un forum d’échanges a ensuite clos la matinée, permettant aux participants d’échanger autour de 6 démonstrations et  10 posters produit(e)s par les LéA.

     

Le repas de midi pris au restaurant de l’ENS de Lyon, suivi d’un moment d’échanges-café dans le salon de l’IFÉ a permis la poursuite des discussions engagées, toujours animées et conviviales.

Et l’après-midi a fait place aux 15 communications scientifiques : durant deux heures, les participants de chaque groupe ont partagé leurs expériences et leurs réflexions autour de 3 présentations.

La journée s’est enfin conclue par le témoignage de Luis Alberto D’Aubeterre Alvarado et Adriana Rodriguez de l’Universidad Nacional de Education (Cañar , Equador), chercheurs équatoriens intéressés par les dispositifs collaboratifs en éducation tels que le Réseau des LéA, leur toute nouvelle université ayant reçu pour mission de participer à une refonte en profondeur du système éducatif équatorien.

Le programme complet de cette Rencontre est publié sur le Site des LéA : Rencontre nationale des LéA – 2017.
Les résumés de l’ensemble des communications (ateliers, conférence, communications scientifiques) sont en lien sur cette page. Les liens vers les textes et supports de communication présentées y seront ajoutés courant juin.

La coordination du Réseau des LéA remercie vivement tous les participants qui contribuent par leur présence et leur implication lors de ces manifestations nationales à la vie et l’animation du réseau.
Rendez-vous est d’ailleurs pris le mercredi 18 octobre 2017, pour le prochain Séminaire de Rentrée.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *