Rencontre de suivi du LéA Egalité à Baggio. « A quel point c’est dynamique »

Vendredi 18 novembre, les correspondantes du LéA Egalité à Baggio, Caroline Desombre et Muriel Renard se sont réunies avec la référente du comité de pilotage de ce LéA, Catherine Loisy pour une rencontre de suivi.

Sur le plan administratif, la convention a été votée par le CA de l’établissement.

Le projet est largement encouragé par la direction de l’établissement qui a une vraie volonté de mettre en place le LéA. Une première réunion à laquelle étaient conviés tous les professeurs participant au projet a permis de lancer les travaux « quand je vois sur le terrain à quel point c’est dynamique » dit Muriel qui mentionne que les enseignants bougent par rapport à l’égalité entre les sexes qui est au cœur du projet. La perspective de faire partie d’un LéA a conduit les chercheurs à penser une méthodologie qui à la fois permette un recueil de données sur les problématiques d’égalité et implique les enseignants dans un processus de co-élaboration de ressources et de développement professionnel. Ainsi, décision a été prise que le projet se décline dans trois directions : une photographie initiale ou ‘mesure des menaces’ avant le démarrage des travaux ; un recueil de données sur les stéréotypes des élèves avant le démarrage des travaux ; une recherche collaborative impliquant chercheurs et enseignants sur l’utilisation que l’on peut faire des données ainsi recueillies dans plusieurs disciplines sexe-typées.

Le séminaire de rentrée des LéA a été, pour ces correspondantes, un moment intense de réflexion, notamment sur l’orientation collaborative de la recherche dans le LéA.


Catherine LOISY

Maître de conférences en psychologie

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *