Rencontre de suivi du LéA Réseau de lycées STI et professionnels : « La substance de nos LéA »

Mardi 15 novembre, les correspondantes du LéA P-PAD, Martine Paindorge et Séverine Vanderbecken se sont réunies avec la référente du comité de pilotage de ce LéA, Catherine Loisy pour une rencontre de suivi.

Sur le plan administratif, la convention circule dans les quatre lycées impliqués.

Le projet rassemble des enseignants qui s’impliquent dans la conception d’un dispositif de pilotage à distance d’équipements de Sciences et Techniques Industrielles (traqueur solaire, éolienne…) ainsi que dans la conception collaborative de ressources numériques afférentes à ces systèmes. Les documents sont édités via la chaîne éditoriale Opale de la suite logicielle Scenari, historiquement portée par l’Université de Technologie de Compiègne. L’ensemble du projet vise à rendre accessibles de tels équipements par les lycées technologiques et à terme les collèges de l’académie de Rouen.

L’équipe du LéA a fait sa réunion de rentrée et les problèmes matériels d’accès aux réseaux de transmission ont pu être réglés. La recherche, qui participe au projet ANR ReVEA (Ressources vivantes pour enseigner et pour apprendre), prend pour objet l’utilisation didactique des ressources produites par les industriels. Il s’agit de comprendre le processus de sélection, transformation de ces ressources par les enseignants de STI. Des séries d’entretiens individuels, l’utilisation de l’environnement numérique, en particulier le découpage, propre à Opale-Scenari, en ressource / grain de contenus / contenus font émerger différents critères utilisés pour les phases successives du travail.

Le séminaire de rentrée a également été évoqué : pour Séverine, ce séminaire doit rester un temps de travail sur la « substance de nos LéA ».


Catherine LOISY

Maître de conférences en psychologie

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *