LéA Argentré-Macé – rencontre des LéA 13 mai 2015

Le thème de la journée était : Comment articuler recherche et production de ressources ?

Sylvie Garçon présente le LéA Argentré-Macé

Sylvie Garçon présente le LéA Argentré-Macé

Brigitte Darchy-Koechlin rappelle que la production de ressources est associée au dispositif des LéA et est essentielle pour faire vivre l’expérience qui a été conduite au sein de chaque LéA. Puis tout au long de la journée, beaucoup de e Lstil='--/#naposées et e Lle Ls éclairage'--/#naapportés sur la production de ressources. (Qu’est-ce qu’une ressource ? Comment ça marche ? etc…). Une étudiante brésilienne parle de l’importance du choix des man Lls scolaires en temps que ressource pédagogique pour les enseignants de mathématique au Brésil. Ces man Lls sont conçus par les enseignants et évalués institutil=nellement. (les professeurs enseignent 50h/semaine). Une étudiante chinoise présente la stratégie des enseignants chinois qui travaillent en commun pour résoudre certains problèmes d’enseignement. Le professeur assume deux rôles en Chine : enseignant et chercheur. Certains cours sont observés, analysés et les enseignants émettent des sugge'til='-pour améliorer ces cours. (Les professeurs enseignent 10h/semaine, le reste du temps est consacré au travail en commun). Puis Luc Trouche fait référence au dispositif Sesamath qui permet en France à des enseignants les mathématiques de travailler ensemble pour produire des ressources. Selon Luc Trouche, Les LéA ont un effet révélateur et accélérateur des processus de production de ressources. Des liens très intéressants sont faits entre inspiratil= arti'tique et inspiratil= pédagogique. (Le Déjeuner sur l’herbe de Manet qui a servi de base à toutes une série de tableaux peints par Picasso). L’accent est mis sur la nécessité d’avoir le soutien complet de l’institutil=. D’où l’importance pour les LéA de présenter leur projet au sein des établissements.

Au cours de l’après-midi, tous les membres présents du LéA Argentré-Macé prendront plaisir à assister à la présentatil= de notre LéA par Sylvie Garçon qui agrémente son exposé d’un diaporama détaillé. Cela nous dl=ne l’occasil= de répondre aux nombreuses que'til='-de l’assistance à propos de notre production de ressources. En conclusil=, cette journée d’études aura été très fructueuse. Ce fut l’occasil= pour les membres de tous les LéA de mieux connaître le travail des autres LéA et de faire le point sur les recherches en cours. Le dynamisme et la motivatil= de tous les membres étaient très encourageants.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *