« Café LéA »: Les représentations des patients et des soignants en ETP

David Authier, formateur / didacticien en SVT à Bourges, prépare une thèse de doctorat en sciences de l’éducation sous la direction de Dominique Berger, Professeur des Universités à Lyon, avec la co-direction de Maryvette Balcou-Debussche, à l’Université-ESPé de La Réunion. Le travail scientifique de David Authier vise à interroger la possible construction d’une didactique de l’éducation thérapeutique, en étudiant plus particulièrement la place et le rôle des représentations des soignants et des patients au cours des situations éducatives. Sur le plan professionnel, l’une des retombées sera de mieux accompagner les soignants dans l’approche éducative du patient, en permettant d’identifier les enjeux liés aux représentations des acteurs et aux façons de les prendre en compte lors des situations d’ETP.
Deux théories permettent de mieux comprendre la structuration des représentations : la théorie du noyau central qui a des fonctions organisatrices, stabilisatrices et génératrices (Abric, 1994) et la théorie des principes organisateurs qui souligne que les représentations sont différentes suivant les individus et que des principes organisateurs provenant d’un métasystème (groupe, société, etc.) vont réguler les représentations individuelles et les ancrer dans les réalités collectives (Doise, 1990). Les investigations sont dirigées vers les patients et les soignants dans deux contextes différents : La Réunion et le département du Cher. C’est par une méthodologie de type mixte que David Authier entend mener ses investigations, lesquelles seront conduites par l’intermédiaire d’entretiens et d’observations d’ateliers d’ETP.
A la prochaine fois pour les résultats, et bon courage pour mener à bien ce beau chantier !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *